A la une COVID-19. Dans les wilayas du centre de l'Algérie, tous...

COVID-19. Dans les wilayas du centre de l’Algérie, tous les 14 jours le nombre des nouveaux cas contaminés double !

-

L’épidémie du coronavirus COVID-19 n’a jamais connu expansion aussi forte et puissante en Algérie que depuis le 13 octobre dernier, note un bulletin épidémiologique du très sérieux et officiel Institut National de la Santé Publique (INSP), un organisme officiel relevant du ministère algérien de la Santé. 

A partir du 13 octobre, l’Algérie assiste à une augmentation exponentielle du nombre de nouveaux cas infectés par la COVID-19. Cette augmentation est très forte notamment dans les wilayas du centre du pays, une région qui s’étend de Béjaia à l’est jusqu’à Ain Defla à l’ouest et d’Alger au nord jusqu’à Djelfa au sud.

La situation est clairement alarmante dans ces wilayas. Et pour cause, tous les quatorze jours, la moyenne quotidienne des notifications double. On enregistre ainsi une moyenne de 37, 56, 115 à 255 nouveaux cas par jour pour les wilayas d’Alger, Blida, Médéa et Djelfa entre le 13 octobre et le 23 novembre, soit des augmentations des nouveaux cas positifs  de 50,1 %, 102,6 % et de 121,1 %.

Pour l’ensemble des wilayas niveau de la région Centre en Algérie, le nombre hebdomadaire de nouveaux cas infectés par la COVID-19 était de 1 127 cas durant la première semaine de septembre pour ensuite chuter à son niveau le plus bas la semaine du 06 au 12 octobre avec 512 cas. Puis, à partir de cette semaine, les déclarations sont de nouveau à la hausse. Le nombre maximal est atteint la semaine du 17 au 23 novembre avec 3 456 cas, note le bulletin épidémiologique de l’INSP.

Ces données reflètent l’inquiétante progression de la circulation du virus dans les wilayas des régions les plus peuplées du pays comme la capitale Alger et ses environs, Blida ou Djelfa.

Rappelons en dernier lieu que l’INSP contribue à la mise en œuvre de la politique sanitaire du pays. C’est une organisation à base scientifique qui met à la disposition du système de santé son expertise pour améliorer la santé de la population. Il est une source de conseil fiable pour les responsables de politiques sanitaires et réalise des enquêtes sur le terrain pour fournir des données indispensables à l’adoption des politiques publiques en matière de santé publique en Algérie.

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Plusieurs nuits d’émeutes en Tunisie à cause de la dégradation de la situation sociale : énorme crainte en Algérie

Plusieurs nuits d'émeutes ont éclaté en Tunisie pendant ces 4 derniers jours faisant craindre ainsi un climat de protestation...

La « religion » va coûter à l’Algérie plus de 170 millions d’euros en 2021

En 2021, l'Etat algérien va dépenser l'équivalent de plus de 170 millions d'euros pour financer des activités liées aux...

COVID-19. Attention, augmentation des nouvelles contaminations dans plusieurs wilayas en Algérie

L'Institut National de la Santé Publique (INSP),un organisme scientifique officiel relevant du ministère algérien de la santé chargé de...

COVID-19. Alger, Jijel, Blida et Oran : les 8 wilayas où le nombre des cas hospitalisés est le plus important en Algérie

En dépit du recul des cas contaminés en Algérie, les hôpitaux continuent d'hospitaliser les cas souffrant des formes les...

Document exclusif. Après la COVID-19, la tuberculose inquiète fortement les autorités algériennes

En Algérie, il n'y a pas que l'épidémie de la COVID-19 qui menace particulièrement la santé publique de la...

Le Consulat général de France à Alger déconseille strictement tout déplacement depuis l’Algérie vers la France et de France vers l’Algérie

Ce dimanche 17 janvier, le Consulat général de France à Alger a déconseillé strictement tout déplacement depuis l’Algérie vers...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you