A la une COVID-19. Augmentation de plus de 50 % des nouvelles...

COVID-19. Augmentation de plus de 50 % des nouvelles infections à l’ouest et au sud de l’Algérie

-

L’épidémie de la COVID-19 est en train de reprendre une très forte activité dans de nombreuses régions en Algérie. Pour preuve, le 4 juin dernier, des augmentations dépassant les 50 % des nouvelles infections à la COVID-19 ont été enregistrées dans les wilayas du sud et de l’ouest du pays, nous apprend à ce sujet l’Institut National de la Santé Publique (INSP), un organisme scientifique relevant officiellement du ministère de la Santé. 

Le dernier bulletin épidémiologique de l’INSP nous apprend ainsi qu’au 4 juin dernier, l’Algérie a totalisé 385 nouveaux cas confirmés à l’échelle nationale dont 42,6 % (164 cas) ont été enregistrés au Centre, 33,5 % (129) à l’Est, 14,0 % (54) à l’Ouest et 9,9 % (38) au Sud.

La moyenne quotidienne est ainsi de 137,1 nouveaux cas entre le 29 mai et le 04 juin, versus 131,6 entre le 22 et le 28 mai pour le Centre. Pour l’Est, cette moyenne est de 101,9 versus 74,6. Pour l’Ouest et le Sud, on note respectivement une moyenne de 41,3 versus 27,4 et de 28,7 versus 18,4 cas. L’INSP souligne à ce propos que le taux d’augmentation des nouvelles contaminations le plus élevé est retrouvé dans les wilayas de la région Sud, avec 55,8 %, suivi de l’Ouest avec 50,5 %. Les wilayas de l’’Est ont enregistré, par ailleurs, une hausse de 36,6 % et celles du Centre du pays s’en sortent un peu mieux avec le taux d’augmentation le plus faible avec 4,2 % entre le 22 et le 28 mai et entre le 29 mai et le 04 juin, note encore l’INSP.

Cependant, les wilayas du centre du pays demeurent toujours les foyers abritant le nombre le plus élevé de personnes contaminées. Preuve en est,  les wilayas de Tipaza, Bouira, Tizi ouzou, Bejaïa, Alger et Blida, qui sont des wilayas de la région Centre, ont enregistré au 4 juin dernier  un taux d’incidence largement supérieur aussi bien au taux national et qu’au taux régional à l’exception de Tipaza, avec respectivement : 333,64 – 379,20 – 417,38 – 473,57 – 571,86 et 694,17 cas pour 100 000 habitants.

 

 

1 COMMENT

  1. Ce soir chez Semmar c’est champagne !

    Mais c’est marrant parce que pour les coups les chiffres officiels deviennent subitement crédibles…. ahajahhahahaha…. sacré Harki va…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Confidentiel. Le frère ainé de Belkacem Zeghmati décède à la suite d’une infection à la COVID-19

Les ravages de la 3e vague de la COVID-19 n'ont épargné personne en Algérie y compris les familles des...

Exclusif. La plus stratégique des directions du renseignement extérieur algérien confiée à un officier radié impliqué dans de nombreuses escroqueries

La Direction de la Documentation et de la Sécurité Extérieure (DDSE), le renseignement extérieur algérien, est en train de...

COVID-19. Durant tout le mois de juillet, l’Algérie n’a même pas pu prendre en charge 500 patients en réanimation

Face aux ravages de la 3e vague de COVID-19, les hôpitaux algériens se sont distingués par leurs moyens très...

COVID-19. Les hospitalisations ont quadruplé au cours du mois de juillet : comment la 3e vague a ébranlé les hôpitaux algériens

Au cours du mois de juillet passé, les hôpitaux algériens se sont totalement effondrés face aux ravages de la...

Abdelatif Belkaim, ce conseiller du Palais Présidentiel d’El-Mouradia qui a organisé la mise en scène humiliante de l’aéroport international d’Alger

Hier mercredi 4 août, les Algériens ont été profondément choqués et indignés par les images humiliantes qui ont été...

Abderrahmane Senina, comment ce jeune de 25 ans est devenu le triste symbole de la crise sanitaire en Algérie

Depuis plus de 48 heures, sa photo circule massivement sur les réseaux sociaux en Algérie. Toute la webosphère algérienne...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you