Confidentiel. Une délégation de militants du Hirak bientot accueillie au Haut-Commissariat des Nations unies aux Droits de l’Homme

7
1978

C’est une première. Au cours de la semaine prochaine, une délégation de militants du Hirak sera accueillie au Haut-Commissariat des Nations unies aux Droits de l’Homme dont le siège est situé à Genève en Suisse. Il s’agit d’une délégation composée de 5 militants et activistes très engagés en faveur du Hirak et impliqués dans l’organisation des marches ou rassemblements de la diaspora algérienne à Paris ainsi que dans les autres grandes villes françaises, a pu confirmer Algérie Part au cours de ses investigations. 

Cette délégation sera conduite, selon les informations que nous avons pu recueillir, par l’ancien journaliste et activiste Hakim Taibi. La délégation algérienne sera accueillie par des hauts responsables du Haut-Commissariat des Nations-unies aux droits de l’Homme (HCDH) pour parler de la situation actuellement dramatique et déplorable des libertés publiques, civiles et des droits civiques en Algérie. Une situation chaotique qui s’explique par la répression massive menée par les autorités algériennes à l’encontre des militants du Hirak et des membres de l’opposition algérienne de plus en plus bâillonnée et pourchassée par les services de sécurité.

Au cours de cette rencontre, les membres de la délégation algérienne vont tenter de persuader les représentants du Haut-Commissariat des Nations-unies aux Droits de l’Homme d’adopter des sanctions concrètes à l’encontre du pouvoir algérien qui multiplie les dérapages et les atteintes caractérisées aux droits humains les plus élémentaires.

Soulignons enfin que cette rencontre intervient à la suite d’un long rapport accablant remis au début du mois de juin dernier au HCDH par des ONG et des collectifs de militants algériens établis en France très engagés en faveur du Hirak et du changement démocratique. Dans ce long rapport, ces défenseurs de la cause du Hirak ont listé les violations successives des libertés publiques et civiles par le pouvoir algérien.

« La répression n’épargne plus personne, les arrestations et les jugements arbitraires touchent aussi bien les journalistes et les intellectuels que les militants pacifiques, les blogueurs, y com-pris les mineurs et les handicapés. La liste des atteintes aux droits fondamentaux est longue et il est impossible d’établir une liste exhaustive de toutes ces violations. Nous nous contentons d’en relater ici les cas les plus graves constatés depuis le mois de janvier 2021 », peut-on ainsi lire dans ce rapport qui a convaincu, visiblement, les responsables du HCDH de passer l’action pour évaluer sérieusement l’inquiétante situation politique qui prévaut en ce moment en Algérie.

 

7 COMMENTS

  1. Toujours selon « nos investigations »….
    Ce groupe ultra minoritaire ne représente que lui même et son seul objectif est de sanctionner encore et encore l’Algerie
    Le combat du Hirak (en Algérie) est bien plus noble et vise au développement du pays
    En Europe le combat est autre. J’ai vu & entendu lors des manifs auxquelles j’ai participé une fois à Paris …affligeant!

  2. Tant que le gaz et pétrole agissent comme écrans de protection à la junte ..ces derniers n’ont rien à craindre de la communauté internationale
    Il n’y a qu’avoir le régime de Bachar … seule Israël ose de temps en temps lui est infligé une petite correction .

  3. L’étau se resserre de plus en plus contre la junte et ce qui explique que les généraux sont en train de s’entretuer et se faire jeter en prison les uns par les autres (le denier est le général-major bouzit jeté en prison hier). La pression interne et extérieure que leur mène le Peuple Algérien va finir par les faire craquer car aucune institution ni pays au monde ne peut s’accommoder avec une junte en plein bassin méditerranéen.
    Bravo la diaspora pour le rôle joué dans la chute du néo-colon comme ça été le cas de la 7eme Wilaya (Fédération FLN de France) qui a porté la question de l’indépendance de l’Algérie à l’ONU et qui a fini par faire plier l’ancien colon !
    Généraux criminels
    DRS terroristes

  4. @Loco
    Je n’ai à aucun moment prétendu représenter qui que ce soit. Je suis un citoyen participant aux débats de manière libre et objectif

    Je ne crois pas que ce site dont on ne sait par qui il est financé (on suppose mais à défaut d’informations on reste sur des suppositions) est aux côté du peuple qui a manifesté depuis 2020 de manière noble et intelligente montrant au monde entier les qualités de la jeunesse algérienne. Ça m’a fait chaud au cœur et surtout donné espoir.
    Ce site passe son temps avec ses « investigations » à dénigrer son pays et pas uniquement ses dirigeants puisqu’il se fait le porte-parole d’un clan du pouvoir qui le fournit en informations en continu….même les médias marocains sous la coupe de leurs services reprennent ses articles quand il attaque son pays.

    A l’étranger, ce groupe mis en avant par ce site a t’il été élu pour représenter le peuple? NON c’est pour cette raison que j’indique qu’il ne représente que lui même.

    Avez vous compris ?