A la une Confidentiel. Suite à une altercation à Club-des-Pins : ...

Confidentiel. Suite à une altercation à Club-des-Pins : la gendarmerie nationale dresse un rapport accablant contre Ferhat Ait Ali

-

Le ministre de l’Industrie, Ferhat Ait Ali, a été dénoncé ouvertement par un rapport officiel du haut commandement de la gendarmerie nationale qui a été adressé au Premier-ministre Abdelaziz Djerad et au cabinet du Président Abdelmadjid Tebboune au Palais Présidentiel d’El-Mouradia, a appris Algérie Part de plusieurs sources concordantes.  Dans ce rapport, le haut commandement de la Gendarmerie Nationale a dénoncé le comportement « grossier » et « incorrect » de Ferhat Ait Ali à la suite d’une virulente altercation qui l’a opposé samedi soir dernier à des officiers de la gendarmerie nationale déployés à l’entrée de la Résidence d’Etat du Sahel à Club-des-Pins. 

Selon nos sources, samedi soir, deux jeunes femmes voulaient se rendre au domicile de fonction qui accueille Ferhat Ait Ali en sa qualité de ministre au sein de la Résidence d’Etat de Club-des-Pins. Les gendarmes postés à l’entrée de la Résidence ont refusé aux deux jeunes femmes le droit d’y accéder sous prétexte qu’ils n’ont pas été informés préalablement de leur arrivée par aucun locataire de la Résidence d’Etat du Sahel.

Les deux jeunes femmes avaient appelé à la rescousse Ferhat Ait Ali qui s’est déplacé personnellement à l’entrée de la Résidence en empruntant sa voiture de fonction dédiée à ses besoins familiaux, une Passat Volkswagen de couleur noire, pour sermonner les gendarmes qui ont voulu refouler ses invitées.

Le ton est monté rapidement au cours des échanges entre le ministre et les officiers de la gendarmerie nationale. Ferhat Ait Ali s’est montré très agressif et vexant provoquant ainsi l’indignation et soulevant l’ire des gendarmes. Ces derniers ont défendu ardemment leur droit de soumettre les visiteurs de la Résidence d’Etat de Club-des-Pins à des contrôles sécuritaires routiniers comme il est clairement stipulé dans les missions qui leur ont été attribuées par leur haut commandement.

Sur un ton irrespectueux et particulièrement brusque, Ferhat Ait Ali n’a pas retenu ses nerfs et s’est lancé dans une diatribe violente contre les infortunés gendarmes postés à l’entrée de la Résidence d’Etat du Sahel. L’incident s’est déroulé en pleine nuit et les officiers gendarmes ont décidé d’alerter illico presto leurs supérieurs hiérarchiques. Ces derniers ont dressé un rapport détaillé qui est parvenu jusqu’à l’Etat-Major du commandement de la Gendarmerie Nationale. Heurtés par l’indélicatesse du ministre de l’Industrie et les insultes proférées à l’encontre de leurs officiers déployés sur le terrain, les hauts responsables du commandement de la gendarmerie nationale décident d’adresser un rapport accablant contre Ferhat Ait Ali au Premier-ministère et à la Présidence de la République.

Depuis hier dimanche, cette historie fait grand scandale au sein du sérail algérien. Et à quelques jours d’un potentiel remaniement gouvernement sur lequel travaille en ce moment la Présidence, Ferhat Ait Ali risque de laisser des plumes après cet incident inédit à Club-des-Pins qui ne lui permet guère de remonter sa côte de popularité auprès des décideurs fortement déçus par son bilan peu glorieux à la tête du ministère de l’Industrie.

 

20 COMMENTS

  1. Ce ministre est un incompétent notoire. Il fait partie de cette frange d’Algériens qui crient sur les toits qu’ils sont les victimes du système Algérien qui les écrasent et qui les étouffent mais, en vérité, c’est eux les vrais prédateurs du peuple Algérien car ils jouissent de toutes les richesses et les postes clés de l’état.

  2. Chassez le naturel il revient au galop
    …Ce.ministre a trop mangé de sangliers sauce ricard…..Sinon dz man résume bien ce type de ministre qu’on a trop connu depuis longtemps….

  3. C’est n’importe quoi cet article pour un incident anodin. Le VRAI SCANDALE c’est cette residence Club des Pins et sa plage reservée à la feodalité du pouvoir algérien et interdite au peuple dans une Republique DEMOCRATIQUE SOCIALISTE ET POPULAIRE zaama..

  4. Ce ministre n est pas à blamer mais ce qu il faut dénoncer c est la création depuis des années d une super république gardée en permanence par des unités de sécurité dont l utilité est ailleurs. ce club des pins détourné de sa vocation initiale est abusivement détourné au profit de supers algériens logés gratis et entretenus sur les deniers publics .il devra être rendu à sa vocation initiale si on escompte réhabiliter la confiance des citoyens envers les institutions de l état et mettre fin à cette occupation des lieux utilisés, devenu un repère, pour toutes sorts de pratiques mafieuses par des mafieux mis en cause par la justice .n est il pas temps d assainir la situation

  5. …. »Ce ministre n’est pas à blâmer… »

    Une fine analyse d’un pseudo demokhrate dont les notions de valeurs et d’éthique sont à géométrie variable…Et on devrait reconstruire l’Algérie avec ces gens là ??

  6. Un gai luron qui reçoit des filles de joie.

    Bon ok, on ne peut pas travailler toute la journée et il est normal de s’accorder un répit mais le sieur ne travaille pas, ses résultats du domaine pour lequel il a été désigné sont microscopiques pour ne pas dire nuls.

    De fait, il profite du système qui n’a créé que des oisifs et par extension des incompétents.

    @axis7, et si vous alliez commenter ce qui se passe dans la cour de ton roi et son makhzen, ce serait mieux afin d’apporter vos lumières aux hmarocains au lieu de venir sur un site algérien tenter de faire la leçon aux citoyens. Allez-y, c’est le mieux que vous aurez à faire.

  7. C’est le deux poids deux mesures de cette république bananière, ces gens ce pensent au dessus des lois mais c’est la faute de ce pouvoir , ce ministre ne profite que des passe droit qui lui ont été octroyer c’est tous.
    Son attitude est indigne d’un ministre mais c’est d’une banalité affligeante dans ce pays, imaginer un simple citoyen parler comme cela aux gendarmes…

    Ensuite pour parler des gendarmes je ne vais pas plaindre non plus ce corp de l’insécurité, je vous rappelle que le 9 octobre 1988 Matoub LOunes à été mitrailler de 5 balles de kalachnikov pour avoir distribuer des tractes appelant au calme, en 2001 Guerma Massinissa assassiné dans une brigade de gendarmerie et dans toutes ces affaires aucun des bourreaux n’a été inquiter…
    En kabylie il y a déja plus de brigades de gendarmeries que dans toutes les autres wilayas…et il est prévu d’après le wali escro de Tizi d’en construire 200 de plus alors qu’on manque de toutes les autres infrastructures de bases.

    Donc je ne vais pas pleurer parce que des gendarmes ce font insulter par ceux qui les protègent d’habitude!

  8. C’est connu, quand on veut noyer son chien on l’accuse de rage. Surtout quand la rage est maladie la plus répandue, une maladie endémique et ce depuis toujours sans offusquer personne. Et voilà que maintenant, comme par hasard juste à l’annonce d’un remaniement ministériel, sans doute qui épargne ait Ali, et voilà qu’on lui sort un scandale, juste à temps. Et quel scandale, scandal des mœurs. Et toutes les vierges veruteuses effarouchées vont crier au scandale. Pourtant, c’est connu, en surface, en apparence, tous des saints, tous des « awliya Allah salihine « , tous des voilées, tous des barbus,tous des macha’allah, astaghfir Allah, … mais au fond,… Bref, Laissons le puit avec son couvert pour éviter que la puanteur n’atteigne la taillande.
    Ne vous en faites pas mr Abou semmar
    Il vont remplacer ait Ali par bengrina, le vertueux professeur en industrie ( ils va vous paver les trottoirs avec des tapis de prière) et, quant à lui, les deux même filles voire quatre pas deux uniquement, pour lui et ses copains, vont rentrer à sa résidence de club de pins sans problème sans que personne ne les arrête. Et encore moins crie au scandale. On écrira à l’entrée du club des pin : la résidence des vertueux, le club des imams!! Et quand des filles viendront à 22h, on dira qu’elles viennent pour des cours de religion, pour les faire des prières surérogatoires (kiyam al llil, salât tarawih).

    Le patriotisme à deux sous de certains n’a d’égale que leur vertu et leur haine…

  9. Si le ministre en question s’appelait au hasard Djerad….Alors les mêmes qui trouvent des circonstances atténuantes ( voire pire qui le dédouanent) à ce Ait Ali, auraient eu un tout autre discours….On appelle cela du kabylistes crasseux, celui là même qui a ronger le pays…

    C’est fou ce que des personnes n’ont plus froids aux yeux tellement aveuglés par leur haine et rancune….Et comme dirait l’autre : c’est avec ce zbel qu’on ira vers un avenir meilleur ?
    Tfouuuu

  10. @Axis7

    Évertue toi à masquer le désastre de Pedale6 et son makhnaz…c’est peine perdue.

    Il ya encore 3 jours des dizaines de marocains ont voulu forcer la frontière pour demander asile en Algérie.

    Ça résume la différence entre un bordel de gueux à ciel ouvert que dirige une baltringue bouffie et complètement déconnecté des réalités.
    Il a fait de la prédation des richesses du pays sa seule occupation avec en face de lui des nuées d’Esclaves consentants…Azoulay se contentant de vendre au plus offrant le reste….

    Vive l Algérie
    Vive son armée
    Vive le Polisario et la Palestine !

    Ma crainte se vérifie chaque jour : des centaines de milliers de marocains vont déferler chez la République Démocratique et Populaire d algerie pour se nourrir…

  11. Dans le contexte du gel de l’importation des véhicules, ce ministre de l’industrie a des paroles déplacées !
    Au Forum du quotidien El Hiwar du 13/02/21, il a affirmé que :  » posséder une voiture n’est pas le rêve de la majorité des Algériens « .
    C’est pour legitimer le manque d’offres de voitures !
    Il ne faut surtout pas faire monter la note des importations ! Peu importe dans quelle situation se trouve le petit peuple !

  12. Cette histoire c’est du khouroutou , car affirmer que le ministre prend sa voiture « familiale » le soir tard pour aller invectiver et insulter des gendarmes alors qu’il n’avait qu’à confirmer leurs identités ….et ils les auraient laissés passés
    Allo , Mr Le ministre on a deux visiteurs du nom d’untel et untel qui affirme ..vous pouvez les laisser passer , et merci pour votre appel.
    On est algérien pas marocains pour nous raconter des histoires de Jeha

  13. Les ministres comme toujours appartiennent à deux clans :
    1) Le 1er ministre et un paquet de ministres appartiennent aux membres de l’ANP, associés-propriétaires ;
    2) Le président et un paquet de ministres, représentent la quote-part de la gérance non associée.
    La querelle sur le choix des concessionnaires automobiles que Aït Ali n’a pas voulu divulguer à Djerad pendant l’absence de Tebboune se paye aujourd’hui cache par la peau de banane des gendarmes devant la porte du ministre. C’est le motif tout indiqué pour lui faire prendre la porte ! La loi du plus fort est toujours la meilleure. Cette affaire est présentée comme un crime de lèse-majesté, alors qu’elle relève banalement de la sphère privée, comme tout un chacun peut en avoir !

  14. @Dey Hussein
    Je crois que vous devriez aller vous faire examiner. Ce racisme viscéral que vous avez pour les kabyles est très significatif.
    Sans doute que les kabyles sont les seuls à vous déranger dans votre continuité du pouvoir qui dure presque 60 ans sans partage ! Rassurez-vous cher ami, si le peuple vous juge apte à continuer, nous, on ne vous conteste pas !
    Vous oubliez une chose, le Hirak n’appartient pas qu’aux seuls kabyles. Le ras-le-bol est général en Algérie. Quelque part, je comprends un peu votre désarroi. Cher ami, il faut changer de logiciel. Le système clanique qui crache sur l’intelligence des algériens est obsolète. Il est temps d’en changer et de se hisser au niveau des nations qui partagent l’amour et non la haine. N’acceptez pas de vous laisser enfermer, respirez fort, les kabyles vous aiment car ils savent que vous êtes victime d’un système qui broie ses enfants !
    Donc, aujourd’hui, l’heure des comptes a sonné. Et comme vous brandissez fièrement votre République Démocratique et Populaire, dans le mot démocratie il y’a alternance du pouvoir dans la transparence et non dans la magouille et la dictature ! Encore une fois, rassurez-vous, les kabyles ne cherchent pas le pouvoir. Ils revendiquent tout simplement, comme beaucoup d’autres, une société de droit avec une justice indépendante pour que chaque algérien trouve sa place.
    C’est un programme, auquel, une fois reposé, vous pourriez y souscrire sans être obligé de toujours trouver un bouc émissaire pour justifier l’injustifiable.

  15. @ Boussad

    Votre technique intellectuelle crasseuse me rappelle furieusement celle des sionistes.

    En effet pour eviter d être sous le feu de critiques largement justifiées ils assimilent l antisionisme à l antisémitisme. Ils sont presque arrivés à leur fin. Presque…

    Vous reprenez donc le même paradigme : pour vous un kabyliste est un kabyle lambda….
    Ce qui permet donc aux kabylistes assumés de se retrancher derrière une mythologie victimaire que même le dernier des abrutis ne croit plus.

    Pour la dernière fois je vous reexplique la différence sémantique :

    Le kabyliste est avant tout un raciste ( masqué la plupart du temps ) islamophobe, laicard et revanchard. C’est un extrémiste nuisible à l’Algérie telle qu’elle EST et existe.

    Le kabyle est un citoyen algérien comme les autres.

    J’espère ne plus avoir à rabacher cette évidence et gardez pour vous vos pseudos leçons de morale et d éthique. Adressez les plutôt aux….kabylistes.

    Votre tentative grossière de tout mélanger aura encore échouer.
    Je signe et je maintiens que je déteste autant les kabylistes qu’ils détestent l Islam ou l’Algérie plurielle.

  16. @Dey Hussein
    Si, moi, vous me traitez de kabyliste, terme que vous avez inventé, dont vous êtes seul à connaître la signification ;
    moi aussi, sans vous connaître, je vais vous assimiler à des « badissistes-zouaffras » de première heure dont le seul mérite est à trouver dans les archives de l’occupant français, matérialisé par une collection de médailles de la légion d’honneur de l’occupant, d’en on sait quel mérite !?
    Eux aussi s’acharnent sur les kabyles « Fellaghas, Moussebels, Militants, Résistants » qui ont payé de leurs vies et de leur argent pour que vive l’Algérie dont vous prospérez aujourd’hui. D’ailleurs, vous avez un trait commun avec les badissistes « Ahl Chkara » symbolisés par une énergumène nommée Naï.. Sa…. Vous faites une fixation sur le MAK (qui ne représente que lui-même), que vous, vous appelez kabyliste, pour jeter l’opprobre sur toute une région de patriotes dont l’Algérie, une fois débarrassée de ses « Aigris-clanistes-égoïstes » qui nous gouvernent, s’empressera de leur rendre un hommage des plus mérité. Regardez les choses autrement, n’en faite pas d’un détail une montagne, comme le pouvoir fait de la détention provisoire une règle, alors qu’en droit, elle n’est qu’exception ! L’Algérie et les algériens méritent beaucoup mieux que ce que vous nous proposez.

  17. @Boussad,
    Je crois l’ami que vous perdez votre temps avec quelqu’un que la crue de la rivière emporte dans ses flots intempestifs et qui ne trouve à dire que : Oh quelle fraîcheur !
    Voici quelqu’un qui n’a trouvé de pseudo que l’emprunt du lâche Dey turc oppresseur de nos ancêtres, qui à livré Alger aux français sans combattre en échange d’un sauf-conduit vers Naples où il est allé réfugier ses fesses avec son harem, ce que rapportent implacablement les faits historiques.
    Ce nom qui est conservé sans honte et sans gêne dans le toponyme d’un quartier d’Alger, par ignorance crasse et par inculture dans ce pays qui continue à célébrer l’oppresseur turc, tout comme il célèbre encore l’Empereur Constantin avec le toponyme de Constantine.

    Ces gens aujourd’hui, se révèlent donneurs de leçons, hier ils étaient terrés dans leurs trous en attendant que “tawaghit” passe, ils versent dans un langage pervers, où le psittacisme de. volatiles déplumés est élevé au pinacle du Temple Hall of fame du Badissisme-novembrisme khorti qui donne le fou rire même aux blaireaux.
    Ils ont inventé les péjoratifs kabylistes, berbéristes, laïcards, sionistes et j’en passe, car leur argumentaire est d’une faiblesse affligeante tant historique que patrimoniale.
    Ç’est depuis les années 40 qu’ils se mentent à eux-mêmes, qu’ils falsifient l’Histoire du pays, en la décrétant arabe, en bafouant la terre Nord-Africaine en la mutilant avec le subterfuge de Makhreb arabe, alors que la toponymie Nord-Africaine leur crie : vous mentez, bande de faussaires. Voilà qu’aujourd’hui. Vos supposés frères arabes dealent avec Israël et vous crachent dessus et vous disent : Pas de visas pour les pseudo arabes. Leur arabisme forcené, mais en fin de compte frelaté a conduit ce pays à la ruine du système éducatif, à l’aliénation d’une bonne partie du peuple et à l’élévation de l’hypocrisie religieuse comme mode de vie, comme moyen d’arriération il n’y a pas mieux.
    La Kabylie, taxée de kabyliste-séparatiste-sioniste-laïcarde a su dire non au mensonge, à la forfaiture historique, à l’arabisme aveugle.
    Il n’y a pas si longtemps ils insultaient Mouloud Mammeri, l’ont sali et traité de traître, parce qu’il enseignait sa langue et défendait sa culture ancestrale et son patrimoine. 30 ans plus tard ils lui organisent des forums, des séminaires et lui ont même attribué une médaille à titre posthume, pourtant c’était aussi à une certaine époque un pestiféré, un berbériste, qui aurait pu être encagé dans le péjoratif de kabyliste s’il vivait aujourd’hui.
    Dey machin, ses babouches sont à l’envers dhi snath.

  18. Quand le veau tombe, les couteaux s’éguisent. Mon cher Abdou, tu as reçu des ordres pour taper sur ce ministre qui a essayé de lutter contre la mafia des importations de véhicules et tu exécutes bien ta mission. Ce n’est pas non plus avec des abus de pouvoirs connus des gendarmes (qui eux aussi on reçu des ordres pour humilier ce ministre) connus pour leurs excès, surtout devant ceux dont les sonnent « AÏT » qu’on va construire une Algérie nouvelle.

  19. @ mostefa 100% d’accord avec toi, la seule chose qu’on peut regretter c’est que des gens honnêtes et intègre ont rejoint ces clans mafieux que nous combattons depuis des années , ils faudraient les laisser s’échapper entre eux , quand à la gendarmerie nationale tout les kabyles connaissent ce corps soit disant de sécurité avec les massacres perpétrés contre nos frères, ce sont ni plus ni moins des chiens véreux.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

COVID-19. Hospitalisations et nouvelles contaminations : les wilayas les plus touchées en Algérie

Depuis la fin du mois d'avril dernier, l'épidémie de la COVID-19 repart vers la hausse dans de nombreuses régions...

Une Anomalie algérienne : les salariés paient plus d’impôts que les entreprises, les importateurs ou les commerçants

C'est une anomalie 100 % made in Algérie. En effet, l'Algérie est l'un des rares pays au monde où...

Crise financière : l’Etat algérien prépare la fin progressive des subventions sociales à partir du deuxième semestre de 2021

Les prix soutenus du pain, de l'huile, du sucre, des carburants ou de l'électricité, c'est bientôt un souvenir en...

Révélations. L’affaire Petroceltic : comment le PDG de Sonatrach va causer à l’Algérie des pertes de plusieurs centaines millions de dollars

C'est un autre affaire qui va causer un énorme préjudice financier à l'Algérie au moment où elle traverse l'une...

La pandémie de la COVID-19 et la dévaluation du dinar provoquent de nouvelles dépenses de 2,6 milliards de dollars en Algérie

En 2021, l'Etat algérien sera obligé d'augmenter encore son budget de fonctionnement d'au moins 2,6 milliards de dollars en...

En 2021, les hydrocarbures ne rapporteront même pas l’équivalent de 15 milliards de dollars de recettes fiscales aux caisses de l’Etat algérien

L'année 2021 sera, comme l'année 2020, une année de disette financière pour l'Algérie. Et pour cause, les recettes fiscales...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you