A la une Confidentiel. Sonatrach a annulé un marché de 197 mille...

Confidentiel. Sonatrach a annulé un marché de 197 mille dollars pour dépenser le décuple au profit de ses hauts responsables !

-

Alors que l’Algérie traverse l’une des pires crises financières de son histoire avec les conséquences dramatiques de la pandémie de la COVID-19 sur les équilibres économiques du pays, la direction générale de Sonatrach, la compagnie nationale des hydrocarbures, a pris une étrange décision qui lui permet d’annuler un marché de 197 mille dollars attribué provisoirement pour finalement engager des dépenses en devises à un montant 10 fois supérieurs au montant initial et ce dans le seul but de faire profiter des hauts responsables de la division production et exploration.  

En effet, le 20 juillet 2020, la direction générale à travers la division exploration et production de Sonatrach a publié dans les colonnes du Baosem, le bulletin des Appels d’Offres du Secteur de l’Energie, les résultats de l’appel d’offres 028/19/T. Il s’agit d’une attribution d’un marché pour réaliser l’AUDIT D’HOMOLOGATION D’USINES DE PRODUCTION DE MATERIEL TUBULAIRE ET TETES DE PUITS. Il s’agit d’une procédure à travers laquelle Sonatrach sélectionne un cabinet d’audit international chargé de visiter les usines de production de matériel d’exploration et d’extraction du pétrole appartenant aux fournisseurs qualifiés et attitrés de la division exploration-production à travers l’ensemble de ses directions régionales au sud du pays.

Le 20 juillet 2020, Sonatrach a attribué officiellement ce marché au cabinet d’audit espagnol Applus+ Norcontrol. Ce cabinet est l’un des meilleurs spécialistes dans le monde concernant l’assistance technique, la supervision, l’inspection, les tests et le conseil. Il s’agit d’un cabinet d’audit réputé pour ses services d’inspection industrielle et environnementale et d’assistance technique pour tous types d’industries notamment pétrolières et énergétiques.

Pour remporter ce marché, APPLUS NORCONTROL S.L.U a fait une offre commerciale imbattable de 197 194,00 USD. Le marché lui a été attribué officiellement, mais provisoirement ! Oui, à la surprise générale, la direction approvisionnements et transport de la division Exploration et Production de Sonatrach a décidé d’annuler tout bonnement cette attribution provisoire sans fournir la moindre raison valable pour expliquer ce revirement qui n’est pas légal selon les dispositions du code des marchés publics.

Pis encore,  le 5 novembre 2020, la division exploration-production de Sonatrach publie une nouvelle annonce dans le BAOSEM dans laquelle il est dit que l’appel d’offres N° SH-EP-DP-AT/028/19/T. Cet appel d’offres porte sur le marché de l’AUDIT D’HOMOLOGATION D’USINES DE PRODUCTION DE MATERIEL TUBULAIRE ET TETES DE PUITS. Or, cet appel d’offres porte sur un marché déjà attribué provisoirement au cabinet d’audit espagnol Applus+ Norcontrol pour 197 mille dollars. Violant ainsi toutes les règles qui déterminent  la procédure de passation des marchés, la division production-exploration de Sonatrach a menti à tous ses soumissionnaires en leur faisant croire que c’est un appel d’offres qui a été annulé. Or, il s’agit d’une attribution provisoire qui ne peut pas être annulée sans des raisons juridiquement et commercialement justifiées.

La direction générale de Sonatrach a laissé faire cette manoeuvre totalement illégale. Mais que s’est-il passé ? Comme il a été démontré et expliqué dans une précédente enquête d’Algérie Part, deux hauts responsables de Sonatrach ont convaincu le PDG de la compagnie Toufik Hakkar d’annuler tout bonnement ce marché afin de confier la mission de l’audit des fournisseurs de la compagnie nationale des hydrocarbures à… ses propres cadres et services ! C’est du jamais vu. Oui, Taleb Messaoud, le directeur de la production (DPR) de Sonatrach, et Messikar Réda, le plus influent conseiller de la division production du groupe.

Ces deux hauts responsables de Sonatrach ont convaincu Toufik Hakkar d’annuler tous les marchés et contrats avec les cabinets internationaux d’audit pour faire des économies en devises. Mais qui va auditer les usines de production du matériel tubulaire que Sonatrach doit acquérir chaque deux à trois ans ? Taleb Messaoud et Messikar Réda ainsi que Toufik Hakkar ont jugé bon de confier cet audit aux… ingénieurs et cadres de Sonatrach qui seront ainsi dépêchés à travers le monde entier pour inspecter les usines des fournisseurs et fabricants mondiaux de ce matériel particulièrement délicat dans l’industrie des hydrocarbures. C’est un choix inédit dans l’histoire de Sonatrach.

Et pour cause, un audit de prequalification d’usine est une procédure complexe et pointue réservée au spécialistes. Ce travail est mené essentiellement par des compagnies d’inspections spécialisées dans les produits OCTG et Line Pipe dont les inspecteurs sont certifies par l’American Petroleum Association Niveau 1 a 3. Ce sont des spécialistes dans les procédures de fabrication et/ou de contrôle qualité de ces équipements spécifiques.

Par ailleurs, en privant illégalement APPLUS NORCONTROL S.L.U de ce marché, Sonatrach veut envoyer son propre personnel technique dans les usines de ses fournisseurs réparties sur tous les continents. Nous avons pu confirmer, effectivement, au de nos investigations que Sonatrach compte 3 fournisseurs en Inde, 18 en Chine, 2 aux Etats-Unis, 3 en Corée du Sud, un fournisseur en Autriche, Italie, Argentine, Mexique, la Russie, Brésil ou la Grèce. La compagnie nationale des hydrocarbures travaille également avec 3 fournisseurs au Japon. Ces fournisseurs sont des sociétés internationales spécialisées dans la conception du matériel tubulaire nécessaire à l’exploitation et l’extraction du pétrole depuis les puits situés dans le champ pétrolifère. Ces sociétés internationales fabriquent des articles de tuyauterie pour l’industrie du pétrole sans lesquels les équipements de forage ne peuvent pas réussir correctement l’extraction du pétrole.

En optant, encore une fois en toute illégalité, par « l’internalisation » des missions d’inspection des usines de fabrication des pipelines et tuyaux de forage, Sonatrach dépensera 5 fois, voire 10 fois plus cher que les prestations initialement proposées par l’espagnol APPLUS NORCONTROL S.L.U. Pour s’en rendre compte, il suffit de calculer les frais des déplacements des ingénieurs et techniciens de Sonatrach aux quatre coins de la planète. A ces frais, il faut ajouter les frais d’hébergement et les autres frais de missions nécessaires au déroulement des séjours au sein des usines des fournisseurs de Sonatrach. L’addition finale pourrait dépasser facilement le 1 million d’euros alors que ce travail aurait pu être fait par les espagnols APPLUS NORCONTROL S.L.U pour seulement 197 mille euros parce que ce cabine d’audit international dispose de plusieurs annexes et succursales à travers le monde entier. Il s’agit donc bel et bien d’un scandale de dilapidation de deniers publics. Mais qui s’en émeut dans cette nouvelle Algérie ?

9 COMMENTS

  1. Ça se saurait si les voleurs avaient une nationalité mais disons que certaines régions sont très bien représentées quand il est question de la rapine orchestrée depuis la fausse indépendance…

  2. Les kabylistes à travers leurs relais tapis dans l’entreprise, poursuivent vaille que vaille leur entreprise de sabotage de la sonatracht..

    Tout article même à 197 000 dollars est bon à prendre…Il faut salir encore et encore depuis le canada ou paris ( répère des kabylistes engraisser depuis 1962 par la sonatracht qu’ils avaient confisqués au peuple algérien )

  3. Non Ya Amara , les kabyles n’ont plus de parole chez Sonatrach ….la dékabylistaion de la sonatrach touche presque à sa fin….et c’est ça qui fait sortir de leurs gonds tous les kabylistes….mais tant que cet acharnement continue contre les chaoui Hakar en tête…. eh bien les Algériens sont convaincus que Sonatrach est entre de bonnes mains ! les mains de patriotes chaoui !…

  4. Patriote je te croyais plus intelligent,dès qu’il y’a un article sur la sonatrach ta haine surgit peut-être tu a travailler à sonatrach et tu a essayer de détourner quelques millions de dollars mais hélas ça n’a pas marcher pour toi c’est la faute à pas de chance ou à un kabyle qui a compris ta mauvaise foie.

  5. Ça promet. Non seulement ça va coûter des millions de dollars juste en frais de missions et autres frais de shopping, et pour quel résultat ? Le pire, c’est ce que risque de coûter plus tard leur travail bâclé, quand on connaît la qualité, les compétences et surtout le professionnalisme de nos pseudo experts issues de nos écoles médiocres, dont la meilleure est classée 40 ieme à l’échelle africaine !
    Tous les meilleurs cadres étant partis ailleurs, faire le bonheur des compagnie étrangères, notamment au moyen Orient. On devine ce qui reste. Et au royaume des aveugles, les borgnes sont roi.

  6. Patriote chez les kabyles on trouve des cons les chawis sont des hommes mais parmis eux on en trouve des cons et le premier de ses con c’est bien toi.tu es un anti algérien .

  7. Je prefere mille fois depenser le soit- disant 1 million d’Euros pour encourager nos ingenieurs de se surpasser que de confier cet audit a des Etrangers.
    Parce cela permettra a nos cadres d’aller chercher la connaissance la ou elle se trouve et la ramener chez nous.
    On apprends un metier enfin.
    Et dans le future on aura plus besoin de ce type de service et on economisera beaucoup plus qu’1 million
    Conclusion.
    Il faut savoir invesstir un budget pour generer du profit et par consequent je dis Bravo pour cette inniative……Et il en faut……
    Je reste pessimiste quant a cette action volontariste de la part de notre companie en esperant vivement que cela aboutira au resultat dont je reve….Sinon AlgeriePart n’aura pas tord de nous le signaler…
    Un peu d’espoir ne nous fera pas mal surtout si cette operation se concluera positivement.
    Ce sera un cas d’ecole pour l’ensemble des societes Algeriennes donneurs d’ordres.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Confidentiel. Le ministre algérien des Moudjahidine absent depuis plusieurs mois pour des soins à l’étranger

Au moment où la France a bouclé officiellement ses propositions pour une réconciliation mémorielle et historique avec le peuple...

Passé colonial en Algérie : Emmanuel Macron promet des « actes symboliques » pour la réconciliation entre la France et l’Algérie

Le célèbre historien français Benjamin Stora a remis officiellement ce mercredi 20 janvier à Emmanuel Macron son rapport sur...

Lancement d’une campagne de soutien international en faveur du détenu algérien Nourredine Tounsi

"Nous appelons l’Algérie à libérer immédiatement Noureddine Tounsi. #FreeTounsi". C'est avec ces mots que débute la nouvelle campagne internationale...

COVID-19. M’sila, Batna, Skikda, Guelma et Annaba : ces wilayas qui subissent une augmentation inquiétante des cas hospitalisés

Attention, plusieurs wilayas de l'est algérien assistent depuis le 3 janvier de cette nouvelle année 2021 à une augmentation...

COVID-19. Inquiétante augmentation des nouveaux cas confirmés à Tebessa, Annaba, Guelma, El Tarf et de Souk Ahras

Le nombre des cas contaminés et infectés par la COVID-19 repart à la hausse dans les wilayas de  Tebessa,...

Tribune. Affaire Dalila Touat : lettre à Madame Michelle BACHELET, Haut-Commissaire aux Droits Humains

A son Excellence Madame Michelle BACHELET Haut-Commissaire aux Droits Humains,Votre Excellence,Aujourd'hui encore une simple citoyenne Madame Dalila Touati vient...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you