A la une Confidentiel. Polémique au sein d'Air Algérie : la gratuité...

Confidentiel. Polémique au sein d’Air Algérie : la gratuité des billets d’avion réservée uniquement aux pilotes, stewards ou hôtesses

-

Une vive polémique a éclaté au sein d’Air Algérie à la suite d’une note émanant le 25 novembre dernier de la part de la Direction Générale d’Air Algérie. Cette note a indiqué que les pilotes, stewards et hôtesses de la compagnie pourront, désormais, bénéficier de la gratuité des billets d’avion comme il est prévu dans les termes de la Convention Collective régissant les relations de travail au sein d’Air Algérie. La gratuité des billets d’avion est de retour au sein de la compagnie aérienne nationale à partir du 1er décembre prochain, a pu confirmer Algérie Part au cours de ses investigations au cours desquelles nous avons obtenu une copie de cette note officielle. 

Cependant, cette décision n’a pas fait que des heureux au sein des travailleurs d’Air Algérie car il semble que ces mesures vont profiter uniquement  au personnel de la Direction des Opérations Aériennes (PNT/PNC), à savoir les pilotes, hôtesses et stewards de la compagnie. Ces derniers vont bénéficier de ce qui est appelé dans le jargon du transport aérien de la « gratuités de passage ». Il y a deux sortes de gratuités qui sont offertes aux employés d’Air Algérie : la GP R2 qui permet une réduction de 90% sur le billet d’avion et les RN qui consistent à concéder des billets d’avion 100% gratuits.

Certes, ces privilèges sont consignés dans la Convention Collective d’Air Algérie. Ceci dit, des voix se sont élevées pour dénoncer l’exclusion des autres travailleurs de la compagnie de ces privilèges notamment les employés de la Division Maintenance et Réparation des Aéronefs (DMRA).

« Le personnel de la DMRA a souffert, a perdu des amis et collègues chers durant la pandémie et ce suite à leur contamination sur le lieu de travail, car rappelons le, le personnel technique ne s’est jamais arrêté durant toute la crise sanitaire », ont confié à Algérie Part des travailleurs de la division DMRA d’Air Algérie.

« Notre personnel a fait des sacrifices malgré les difficultés monstrueuses qu’il a rencontré surtout avec l’ancien staff de la direction générale », assurent encore ces sources qui ont fait part de leur profonde déception au sujet de leur exclusion de cette gratuité des billets d’avion.

« Malheureusement, les mêmes pratiques demeurent et nous constatons un dénigrement flagrant du personnel technique de la compagnie », déplorent enfin nos sources d’après lesquelles une action syndicale sera bientôt entreprise pour saisir les autorités suprêmes de l’Etat algérien afin d’attirer l’attention sur les injustices subies au sein de la compagnie battant pavillon national.

Le personne de la DMRA craint surtout son « largage » de la compagnie en raison d’un projet de restructuration qui veut transformer la DMRA en une entreprise indépendante tout en restant une filiale d’Air Algérie. Ce projet datant de 2020 ambitionne de créer une autre structure économique pour améliorer la gestion d’Air Algérie souffrante d’un déficit record à cause de la pandémie de la COVID-19 et ses conséquences sur le trafic aérien mondial et national. Ce projet suscite de nombreuses hantises au sein de la DMRA dont le personnel craint surtout un bradage du secteur de la maintenance aéronautique au profit de concurrents étrangers.

 

1 COMMENT

  1. C’est top Air Algérie, tout y est gratuit: billets, smartphones, or et drogues. Quoi d’autres encore? Pas besoin de diplôme, être fils de… suffit. Business model interessant.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

En 2022, les autorités algériennes envisagent d’importer seulement 1,7 milliard de dollars USD de céréales

En 2022, l'Etat algérien ambitionne de réduire drastiquement les importations du blé depuis l'étranger. L'objectif fixé est de limiter...

L’équivalent de 130 millions de dollars USD pour soutenir les catégories les plus fragiles de la société : où ira cet argent public...

En 2022, l'Etat algérien s'est engagé à dépenser l'équivalent de 130 millions de dollars USD pour soutenir et prendre...

Le déclin inquiétant et dangereux de plusieurs secteurs industriels se poursuit en Algérie

Le discours officiel du régime algérien sur la nécessité de développer l'économie nationale en la diversifiant pour renforcer la...

La majorité écrasante des jeunes algériens habitent encore avec leurs parents et peinent à obtenir leur indépendance

La majorité des jeunes algériens habitent encore avec leurs parents et peinent à obtenir leur indépendance en ayant leurs...

Révélations – Le Consul Général à Marseille, le Conseiller de la Présidence Sont-ils Véritablement au Service du Peuple Algérien ?

Nul besoin de le dire. Les Algériens savent que dans ce club très fermé de privilégiés et d’opportunistes composé...

Plus de 8,6 millions d’enfants et 6,8 ans d’adolescents algériens : quel pays va-t-on léguer pour les générations futures ?

L'Algérie compte plus de  8,6 millions d'enfants âgés de moins de 9 ans et plus de 6,8 millions d'adolescents...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you