A la une Confidentiel. Le PDG de Sonatrach offre une promotion au...

Confidentiel. Le PDG de Sonatrach offre une promotion au mari de la cousine de son épouse

-

Sous l’égide de son PDG Toufik Hakkar, Sonatrach devient petit à petit une compagnie privée et familiale. Preuve en est, l’actuel PDG de Sonatrach vient d’offrir une généreuse promotion au mari de la cousine de son épouse en le désignant à la tête de la direction centrale de la recherche et du développement du groupe,  a appris Algérie Part au cours de ses investigations. 

Le PDG Toufik Hakkar vient de placer à la tête de cette direction un certain BENAMARA Mustapha qui est le mari de la cousine de madame Yamina Hakkar, l’épouse du PDG de Sonatrach. Benamara Mustapha a pris la place du docteur Khodja Mohamed, membre de l’académie algérienne des sciences et technologies (AAST), considérée comme la plus haut autorité scientifique en Algérie. Il s’agit d’une institution publique qui concourt au développement des sciences et de leurs applications, et conseille les autorités gouvernementales en ce domaine, reconnu majeur, dans un monde en évolution permanente, où sciences et techniques jouent un rôle économique et social de plus en plus déterminant.

Le docteur Khodja Mohamed était réputé pour sa compétence et apprécié pour son travail à Sonatrach par ses collègues et camarades. Titulaire d’un brevet international, il était également auteur de plusieurs publications dans des revues internationales spécialisées. Benamara Mustapha a été officiellement nommé à la place de Khodja Mohamed qui a été ainsi démis définitivement de ses fonctions à la suite des pressions de madame Yamina Hakkar qui a exercé un énorme lobbying pour obtenir le recrutement du mari de sa cousine.

Il faut savoir que madame Benamara, la cousine de l’épouse du PDG de Sonatrach, est également cadre dirigeante au sein de la même direction centrale de la recherche et du développement. Nous sommes donc devant un cas de figure qui relève clairement du copinage et du clanisme caractérisé.

L’épouse du PDG de Sonatrach ne cesse d’étendre son influence sur l’ensemble des instances dirigeantes du Groupe soulevant ainsi l’indignation générale des cadres intègres de la compagnie nationale des hydrocarbures qui n’en peuvent plus de subir ce diktat surréaliste.

Madame Hakkar est à l’origine de la nomination du directeur de la division associations, BELDJAHEM Mourad, qui obéit au moindre de ses désirs et applique rigoureusement ses consignes. L’épouse du PDG de Sonatrach est aussi à l’origine de la nomination du Directeur exécutif des Ressources Humaines du groupe, Djouabri Azzeddine. Ce dernier aussi n’hésite jamais à exécuter la moindre réclamation de madame Hakkar concernant les recrutements de complaisance au sein du groupe Sonatrach.

Jamais, au grand jamais, les épouses des hauts responsables de Sonatrach n’ont joui d’une aussi grande influence sur le fonctionnement interne du groupe considéré comme le seul poumon économique du pays. Et les autorités publiques assistent impuissantes face à cette déliquescence morale de l’establishment de Sonatrach où les voeux de l’épouse du PDG sont traduits comme des orientations majeures en matière de management des affaires stratégiques du secteur des hydrocarbures.

Ni contrôle, ni mission d’inspection ni enquête interne, le management de Sonatrach est pris en otage par les intérêts personnels de ses actuels dirigeants.

10 COMMENTS

  1. Nif le maroko MAKak ne devrait pas tarder à intervenir pour flooder ce fil de discussion.
    Aigri revanchard et frustré il vient se soigner sur lea réseaux sociaux.
    Le peuple algérien le vomit lui et ses rares semblables…

  2. Bravo Mr Tartarrrrr…. bientôt ça sera toute là populace des aurès qui travailleront pour la sonatrach, ah le piston mon beau piston. “Le ridicule est l’arme favorite du vice.

  3. Salut Balourd

    Tu connais l’organigramme de la Sonatracht? Tu veux savoir qui est le plus représenté ? Depuis 1962 une caste s’est accaparer la sonatracht…ils se font éjecter après leur pillage à grande échelle d’une entreprise qu’ils n’ont jamais su développer même quand sous boutesrika le baril avait dépassé les 140 dollars!!!

    Et bien entendu chaque depart nous vaut un article de Messmar pour dire que c’était un cadre intégre et compétent…hahahahaha….Mais ols faisaient quoi alors pendant les années où ils géraient la sonatracht ces cadres  » compétents et intégres »???!!!

    Rien walou…ils se gavaient!
    Les taupes à l’intérieur de cette boîte sont ceux qui alimentent Messmar juste par vengeance et absolument pas pour dénoncer la gestion du patron actuel…Ils ont perdu ou vont perdre leurs privilèges et du coup ils attaquent en meute…

    Moi je les ai vu dans les années fastes ces cadres intégres et competents ( sic) : voyages de luxe bidons à gogo…putes…soirées arrosées etc….

    Dieu merci il y a toujours eu des gens intégres sans quoi la sonatracht aurait couler….
    Les années khellil ou ould kaddour….il était où Abdou?

    Yaw Fakou!!

  4. Comme dit l’adage, « qui ne dit rien consent ». Les autorités (in)compétentes ne peuvent ne pas être au fait de ce qui se trame à Sonatrach. Aussi, si elles ne réagissent pas, soit elles doivent considérer la situation « halal », soit elles ne sont pas convaincues des nombreux dysfonctionnement dénoncés par Algerie Part. Dans un cas comme dans l’autre, la moindre des choses serait d’informer les Algérien(ne)s sur la situation réelle de Sonatrach et ainsi mettre un terme à toutes ces supputations des uns et des autres. Ces accusations sont d’une gravité telle que les autorités ne peuvent se permettre d’imiter les 3 singes (rien vu, rien entendu, rien dit).

  5. Des chiens qui imite les trois singes…
    Je comprends mieux maintenant pourquoi l’Algérie a des hauts responsables qui verse dans la zoophilie.

  6. @deyiarrée : seul l’imbécile admire et seul un imbécile peut applaudir, danser et chanter pour son gouverneur corrompu, malheureusement tu n’est pas tout seul, il y’a quelques millions de nos compatriotes dans le même cas , est ce n’est demain la veille que nôtre Algérie nouvelle verrais le jour.

  7. Bonjour
    Vous êtes en retard d’une guerre !!!!! comme l’ANEGERIE et la majorité des ANEGERIENS (je dis bien la majorité environs 80%)
    L’éviction de Monsieur KHODJA et non pas son remplacement a eu lieu il y a presque une année.
    http://bourse-dz.com/sonatrach-le-regne-des-epouses 10 mars 2020
    Effectivement Mr KHODJA est un très bon scientifique un bon patriote (inclus dans les 20% de non ANEGERIENS) et je suis convaincu qu’il est intègre

    D ailleurs le Directeur actuel est partant!!!! c’est l’affaire de quelques semaines
    Cela dit ce n’est pas parce qu’on est parent avec le PDG qu’on ne doit pas promu directeur !!!!! l’Actuel directeur est à son poste bien avant l’arrivée du nouveaux PDG

    Le problème c’est la compétence
    L’actuel directeur est entouré de corrompus (peut être il est lui meme corrompu )
    C’est vrai il a imposé sa femme a un poste très très lucratif, (achat du matériel gré à gré avec prix triplé)
    C’est vrai qu’il a viré une personne intègre du service achat !!!!! suivez mon regard
    c’est vrai que le centre de recherche est un nid de CRABES
    C’est vrai que le centre de recherche achète ses moyens deux fois plus cher et toujours chez des intermédiaires jamais à la source et parfois troisième niveau (de quoi multiplier le prix par deux)
    donc le problème ce n’est pas le lien de parenté mais la COMPETENCE !!!!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Le déclin des hydrocarbures illustré par la chute de l’activité de l’exploration et forage pétrolier en Algérie

L'activité de l'exploration de nouveaux gisements et du forage pétrolier pour améliorer le rendement des champs en activité est...

6,5 millions de travailleurs algériens ne peuvent pas se nourrir correctement et payer un loyer à chaque fin de mois

Récemment le président de la République,  Abdelmadjid Tebboune, a fait savoir que l'exonération des salaires inférieurs à 30.000 de...

Ghaleb Bencheikh est-il Crédible Pour Parler Au Nom de l’Islam?

Victor Ghaleb Bencheikh est un Franco-Saoudien qui s’annonce Islamologue réformiste et se dit attaché à la séparation du religieux...

Le dinar algérien recule face au dollar au moment où les prix des matières premières agricoles flambent

Le dinar algérien a reculé dangereusement face au dollar américain depuis le début de cette  semaine marquant une nouvelle...

Tribune. Le Hirak ne peut pas être un parti !

Dans le sens où on comprend qu’un parti est une organisation d’un courant politique et parfois idéologique plus ou...

Tribune. « La dernière sortie de notre Président suggère que les portes du dialogue sont définitivement closes en Algérie »

Est-il encore utile d’acculer le régime Algérien d’une quelconque forme que ce soit ? Et bien je ne le...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you