Confidentiel. L’avocate de Khaled Tebboune s’offre l’une des plus luxueuses villas à Hydra (Alger)

5
3198

L’avocate Me Nassira Ouali, celle qui avait dirigé le collectif de défense de Khaled Tebboune, fils du Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, emprisonné depuis juin 2018 jusqu’à fin février 2020, vient d’acquérir l’une des plus luxueuses villas à Hydra, le quartier chic et résidentiel le mieux coté à Alger, a  appris Algérie Part au cours de ses investigations.

Selon nos informations, cette acquisition immobilière réalisée par Nassira Ouali n’est pas passée inaperçue à Alger car l’avocate de Khaled Tebboune s’est offert à coup de plusieurs milliards de centimes la villa de l’ex-patron de la Police algérienne, Ali Tounsi, mort assassiné le 25 février 2010 à Alger après avoir régné d’une main de fer sur la police algérienne depuis mars 1995. C’est l’épouse du défunt Ali Tounsi qui aurait, soulignent nos sources, liquidé ce prestigieux immobilier en le concédant à un prix évalué à une dizaine de milliards de centimes, nous confient plusieurs spécialistes de l’immobilier à Alger.

Cette transaction immobilière a beaucoup fait jaser à Alger car Nassira Ouali s’est particulièrement illustrée dans l’affaire du fils de l’actuel Président algérien, Abdelmadjid Tebboune. Incarcéré à le prison d’El Harrach depuis juin 2018, Khaled Tebboune était poursuivi pour « trafic d’influence », « corruption » et « perception d’indus cadeaux » dans le cadre des affaires immobilières de Kamel Chikhi, dit « El Bouchi ».

Acquitté le 26 février 2020,  Khaled Tebboune avait suscité ensuite une énorme polémique en Algérie et une partie de l’opinion publique algérienne avait dénoncé la clémence exagérée dont a bénéficié le fils du chef de l’État alors qu’il était considéré avant l’arrivée de son père à la tête de l’Etat algérien comme l’un des intermédiaires véreux dans les affaires ayant permis l’enrichissement illicite de Kamel El Bouchi.

Depuis cette affaire, Nassira Ouali est devenue l’une des avocates les plus prisées à Alger. Et elle est, désormais, sollicitée dans plusieurs gros dossiers impliquant les milliardaires déchus et dirigeants politiques les plus influents de l’ère Bouteflika. Dans les salons secrets du sérail algérien, plusieurs sources affirment que Nassira Ouali a conservé d’excellentes relations avec la famille Tebboune depuis la remise en liberté de Khaled Tebboune. Ces relations lui ont valu un pouvoir d’influence que de nombreux justiciables richissimes recherchent désespérément en Algérie.

5 COMMENTS

  1. Les syndrome qui a touché Samar c’est le mensonges , ce type a été éduqué par la mafia qui tient le pouvoir depuis 1963 jusqu’à présent , savoir mentir et convaincre les gens avec les écrits et embellir son mensonge avec la mythomanie , tu ne convaincs que les naïfs qui ne sont pas au courant de ton passé, tu perdras et ta mafia aussi et le hiraq vaincra.