A la une Confidentiel. Instructions secrètes pour obliger les Algériens à se...

Confidentiel. Instructions secrètes pour obliger les Algériens à se faire vacciner avec le vaccin Astrazeneca

-

Le ministère algérien de la Santé panique. Les Algériens ne sont pas du tout enthousiastes à l’idée de se faire vacciner contre la COVID-19. Pis encore, les Algériennes et Algériens fuient comme la peste le vaccin Astrazeneca dont les effets secondaires alimentent depuis plusieurs semaines une polémique planétaire sur les dangers qu’il fait peser sur la santé des patients. 

Ces polémiques ont produit un effet désastreux en Algérie où la population est devenue beaucoup plus méfiante à l’égard de ces vaccins anti-COVID dont la fiabilité scientifique ou l’efficacité thérapeutique est sans cesse remise en cause. Aujourd’hui, l’Algérie dispose encore d’un stock inutilisé de plus de 300 mille doses du vaccin  Oxford/AstraZeneca (AZD1222) contre la COVID-19. Ces doses ne trouvent pas « preneurs », a pu confirmer Algérie Part au cours de ses investigations car dans les dans centres de vaccination aménagés au sein des polycliniques de proximité ou des CHU répartis à travers le pays les algériens ne se bousculent pas pour se faire vacciner.

Dés qu’ils entendent parler du vaccin Astrazeneca, ils rebroussent chemin et reportent leur vaccination. Les Algériens ont clairement une préférence pour le vaccin russe Spoutnik V qui affiche, à leurs yeux, des résultats beaucoup plus rassurants. Cependant, le vaccin russe est en rupture de stock en Algérie et les autorités viennent de prendre une décision radicale pour écouler l’immense stock des doses du vaccin AstraZeneca.

En effet, nous avons pu confirmer au cours de nos investigations que Le professeur Lyès Rahal, le directeur général des services de santé au ministère de la Santé, a communiqué une « instruction verbale » à tous les responsables des structures sanitaires mises en place pour diriger la campagne de vaccination de la population algérienne contre la COVID-19 consistant à leur ordonner d’offrir aux patients uniquement la possibilité de se faire vacciner avec le fameux Oxford/AstraZeneca (AZD1222). L’utilisation de tous les autres vaccins est suspendue jusqu’à nouvel ordre parce que l’Algérie veut officiellement épuiser tout son stock des doses du vaccin Oxford/AstraZeneca (AZD1222) dont les doses risquent de se périmer d’ici le mois de juillet prochain. Il est devenu ainsi vital pour l’Algérie d’obliger les patients désireux de se faire vacciner d’accepter le vaccin Oxford/AstraZeneca (AZD1222). Autrement dit, elle risque de perdre des quantités importantes de ce stock des doses menacées par une date de péremption fixée à juillet 2021.

Tous les autres vaccins ne seront pas remis aux centres de vaccination déployés à travers le pays tant que le stock du vaccin Oxford/AstraZeneca (AZD1222) n’a pas été entièrement exploité, assurent enfin nos sources.

Il est à rappeler en dernier lieu qu’un premier lot de 364.800 doses de vaccins anti COVID-19 a été réceptionné samedi 03 avril 2021, à l’aéroport international d’Alger Houari Boumediene, dans le cadre de la coalition internationale du vaccin contre la COVID-19 (COVAX). Le mécanisme COVAX est le résultat d’un partenariat entre la Coalition pour les Innovations en matière de Préparation aux Epidémies (CEPI), Gavi, l’OMS et l’UNICEF, processus auquel l’Algérie a adhéré dès sa mise en place au niveau international. COVAX a pour vocation d’assurer une distribution équitable des vaccins contre la COVID-19 dans le monde entier. Cette livraison fait partie d’une première vague d’arrivées qui se poursuivra dans les semaines et les mois à venir.

 

10 COMMENTS

  1. Des millions de personnes ont été vaccinées avec le vaccin Astrazeneca et effectivement quelques unes ont été victimes de cas de thromboses. Mais quel est le vaccin qui ne provoque pas d’effet secondaire? Aucun.

    En dehors de toute vaccination, la thrombose artérielle ou veineuse affecte 1 personne sur 1000 ou 3000 suivant l’âge. Les causes en sont multiples, tabagisme, obésité, sédentarité, diabète, hypercholestérolémie, insuffisance cardiaque, certains cancers…

    Maintenant se faire ou non vacciner avec ce vaccin dépend de notre niveau de réflexion.
    Attendre (combiern de temps) un autre vaccin au risque d’attraper le virus avec les conséquences que cela comporte et possiblement être victimes d’éventuelles séquelles si on s’en sort? Or la probabilité actuellement de résister à la covd 19 est faible étant donné son degré important de contagion. Ou opter pour Astrazeneca avec la certitude d’être immunisé à l’issue de la vaccination de rappel, il faut choisir.

    Cinq mois d’attente avant que nous produisions du SpunikV, il risque d’y avoir beaucoup de victimes. D’autant plus que les labos russes sont dans l’impossibilité d’honorer les commandes.

  2. La question est pourquoi Ce vaccin et pas un autre?
    Autrement dit, pourquoi veut-on absolument nous vacciner avec celui-ci.
    Un indice: tchippa en vue…

  3. Combien de femmes prenant la pilule de 3e et 4e génération ont été victime de thromboses?
    « Selon un rapport diffusé en 2013 par l’Agence nationale de santé du médicament (ANSM), entre les années 2000 et 2011, les pilules contraceptives, toutes générations confondues, ont, par ailleurs, causé en moyenne chaque année 2 529 accidents thromboemboliques veineux et « vingt décès prématurés » de femmes. Une majorité (1 751 accidents thromboemboliques et quatorze décès prématurés) était attribuable aux pilules de troisième et de quatrième génération. »

    Journal Le monde 23 mars 2021

    Selon June Raine, directrice de l’agence britannique du médicament, la MHRA., le risque de coagulation sanguine est très rare concernant le vaccin AstraZeneca de l’ordre « d’environ quatre personnes sur un million ».

  4. Les vaccins quels qu’ils soient, n’immunisent pas de la Covid 19.

    Ceux sont des tirelires à l’usage exclusif des labo qui les ont créés afin d’en tirer profit.

    Ce n’est pas du complotisme mais il est à rappeler que d’après ces labo, deux doses ne suffisent pas et chacune d’elle n’a d’effet que sur 3 petits mois empêchant la forme grave du virus. Ils envisagent de faire comme pour la grippe hivernale, se faire vacciner tous les ans. Jackpot assuré pour ces labo et santé mise sur le billot pour les terriens.

  5. A Vangelis et à part ça que de passe t’il sur votre site préféré du sanguinaire Nezzar et ses fils suceurs de sang des Algeriens.
    Est ce que vos scientifiques de l’armée mexicaine ont sorti un vaccin ?
    Est ce que vous avez livré les doses promises au Tunisiens.
    Est ce que la carte Chiffa protège et soigne dignement les Algeriens ?
    Je dis ça,je dis rien moi j’ai la sécu et je suis soigné et je m’en fous si les labos gagnent du pesos. Et ce n’est pas du complotisme, c’est la réalité.
    Par contre vous voulez cacher vos incompétences crasseuses comme toujours en accusant les labos.
    Après le Makhzen, les sionistes, la France, les Kabyles, maintenant c’est les labos.
    Juste un mot bravo, vous avez l’imagination fertile, mais malheureusement obsolète.
    Allez retourne dire vivre Tebboune sur Algérie khorotique, c’est la place des patrichiottes.

  6. A zallabia,
    Le journal le Monde à dit que des infra humains,tubes digestifs ambulants comme toi doivent être piqué.
    On t’attend toi ya bourourou pour nous dire quel presse ou quel journaux lire ?
    Va lire el djeich et el moukhabith qui viennent d’annoncer que l’Algérie el jadida va envoyer une fusée sur Mars pour faire la nique aux occidentaux.
    Yakhi aghyoul yakhi

  7. Les voyous, à part les insultes qu’apporter aux débats?
    Vu votre niveau intellectuel, vous voulez déplacer les débats à votre niveau, le Nivea du caniveau…on vous laisse vous noyer dedans

  8. A zallabia,
    Enfin une bonne nouvelle, laisser nous nous noyer, et on vous remercie pour votre gentillesse. Oust allez chez Nezzar. Laisser nous entre nous, car malgré nos différences, nous avons tous un seul but, l’Algérie libre et démocratique.
    Allez et sans regret

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Crise financière : l’Etat algérien prépare la fin progressive des subventions sociales à partir du deuxième semestre de 2021

Les prix soutenus du pain, de l'huile, du sucre, des carburants ou de l'électricité, c'est bientôt un souvenir en...

Révélations. L’affaire Petroceltic : comment le PDG de Sonatrach va causer à l’Algérie des pertes de plusieurs centaines millions de dollars

C'est un autre affaire qui va causer un énorme préjudice financier à l'Algérie au moment où elle traverse l'une...

La pandémie de la COVID-19 et la dévaluation du dinar provoquent de nouvelles dépenses de 2,6 milliards de dollars en Algérie

En 2021, l'Etat algérien sera obligé d'augmenter encore son budget de fonctionnement d'au moins 2,6 milliards de dollars en...

En 2021, les hydrocarbures ne rapporteront même pas l’équivalent de 15 milliards de dollars de recettes fiscales aux caisses de l’Etat algérien

L'année 2021 sera, comme l'année 2020, une année de disette financière pour l'Algérie. Et pour cause, les recettes fiscales...

En 2020, face à la crise, l’Etat algérien a sacrifié l’Education, la production nationale et l’Agriculture

En 2020, face à la crise financière qui s'est aggravée en Algérie à cause des effets désastreux de la...

Urgent. L’ONU se dit « de plus en plus préoccupée » par la situation en Algérie et dénonce les violences du pouvoir algérien

L’ONU est « de plus en plus préoccupée » par la situation en Algérie où plusieurs droits fondamentaux, comme...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you