A la une Confidentiel. Gravement malade, le général-major Mahfoud travaille à peine...

Confidentiel. Gravement malade, le général-major Mahfoud travaille à peine deux heures par jour : le renseignement extérieur algérien pris en otage par l’état de santé fragile de son chef

-

C’est une situation totalement inédite qui suscite de très vives inquiétudes au sein du régime algérien. Au moment où le pays est confronté à de très dangereuses menaces qui risquent de porter une grave atteinte à la sécurité nationale, la Direction de la Documentation et de la Sécurité Extérieure (DDSE), le renseignement extérieur algérien, est entièrement paralysée à cause de la maladie grave de son chef qui prend ainsi en otage le fonctionnement de toute une institution sécuritaire névralgique. 

En effet, Algérie Part a pu confirmer au cours de ses investigations que l’état de santé du général-major Mahfoud, de son vrai nom le général-major Nour-Eddine Mekri, s’est gravement détérioré depuis le début de ce mois de septembre. Agé de 72 ans, l’actuel patron de la DDSE est handicapé depuis sa nomination dans ses fonctions à la fin du mois de janvier 2021 par une maladie lourde qui connaît depuis une vingtaine de jours de graves complications.

Le général-major Mahfoud s’est ainsi absenté régulièrement de son poste pour subir des contrôles médicaux approfondis à l’hôpital militaire universitaire spécialisé de Bouchaoui. Depuis le début de ce mois de septembre, les absences du général-major sont devenues monnaie courante. Pis encore, le général-major Mahfoud peut à peine travailler deux heures par jour lorsqu’il « relève le défi » de partir à son bureau. Nous avons pu confirmer au cours de nos investigations que le patron de la DDSE peut à peine entrer dans bureau vers 11 H pour déguerpir ensuite vers 13 H 00 ou 14 H 00. Incapable de travailler et de veiller sur le bon fonctionnement du renseignement extérieur algérien, le vieux général-major a délégué discrètement plusieurs de ses prérogatives à un « cabinet noir » dirigé essentiellement par le colonel Boualem Bendhina, le colonel Hocine Hamid alias Boulahya ainsi que le lieutenant-colonel Ramel alias Tarek Amirat.

3 officiers sulfureux dont le parcours militaire est émaillé par de nombreux scandales de corruption, de moeurs, de trafic d’influence ou de graves abus de pouvoir comme il a été soigneusement décrit dans les récentes révélations d’Algérie Part. 

A titre d’exemple, pour combler le vide provoqué par ses absences répétées et son invalidité physique, le général-major Mahfoud s’est beaucoup appuyée sur le lieutenant-colonel Tarek Amirat qui est… un ancien repris de justice emprisonné de l’été 2019 jusqu’à février 2020 pour intelligence avec puissance étrangère. Pis encore, ce lieutenant-colonel a fait l’objet de plusieurs enquêtes pour corruption, participation à des financements occultes de la campagne électorale à l’étranger du 5e mandat de Bouteflika, mais ces enquêtes ont été, malheureusement, étouffées par de puissants lobbyistes au sein de la Direction Centrale et de la Sécurité de l’Armée (DCSA). Tarek Amirat se targue lui-même auprès de ses interlocuteurs de jouir d’une impunité absolue et d’une influence grandissante en raison de la proximité de sa maman, Zoubida Amirat, avec l’entourage du Chef d’Etat-Major de l’ANP, Said Chengriha. Le lieutenant-colonel anciennement détenu à la prison militaire de Blida tient ce discours méprisant ouvertement dans les couloirs et bureaux de la DDSE. C’est dire toute la déchéance morale dans laquelle a été plongée la DDSE depuis l’arrivée aux commandes de cette institution névralgique et sensible du général-major Mahfoud.

Affaibli, handicapé par sa maladie, incapable de travailler, ce général-major a entièrement déserté sa responsabilité pour la léguer dans la plus grande opacité à des officiers de second rang qui gèrent ainsi des dossiers très sensibles sans disposer de la moindre expérience ni d’une expertise avérée, encore moins de qualités morales requises pour de telles responsables, pour protéger les intérêts suprêmes de l’Algérie. Cette situation inédite au sein de la DDSE fait énormément jaser et suscite une polémique très intense au plus haut sommet du pouvoir algérien. De nombreuses voix s’élèvent pour réclamer des changements urgents afin de réhabiliter l’intégrité morale de la DDSE avant qu’une faillite généralisée ne provoque des conséquences catastrophiques contre la sécurité nationale.

 

8 COMMENTS

  1. l’Algérie a été toujours par des malades, des handicapés qui handicapent le pays , alors il ne faut pas s’étonner si l’Algérie est malade ,c’est des salariés juste pour toucher le salaire pour pouvoir se soigner et avoir le passeport diplomatique pour pouvoir se soigner chez leur mère Fafa.

  2. Said Bouteflika a bien gouverné illégalement l’Algérie au vu et au su de tout le monde pendant de nombreuses années sans que quiconque,ou presque, ait trouvé à redire. Alors pourquoi pas 3 officiers, quand bien même sulfureux. à la place de ce général malade. La question pertinent est: qui le maintient en place malgré son lourd handicap? Quant à ces 3 officiers, ne dit-on pas que la nature a horreur du vide?

  3. L ennemi de l’algerie ce ne sont pas le Maroc ou Israël! Ce sont les clowns installés à toutes les manettes. C est le n importe quoi à tous les etages.
    Les saboteurs de l’Algerie travaillent avec patriotisme et paranoïa à sa perte.
    Pour bosser au pouvoir algerien, il faut etre haineux, raciste, corrompu et incompétent.

  4. L’Algérie, aussi. . . . un trou noir sur la carte des galaxies « gouverné » par des manchots et culs de jatte qui « guident » chaque jour et à pas compté le troupeau vers l’abîme ! Souvenons nous qu’aux débuts de la « république démocratique et populaire », un sinistre, pardon, un « ministre » avait déclaré :  » L’année dernière, l’Algérie était au bord du gouffre, depuis, elle a fait un grand pas en avant » !

    C’est, hélas, AUTHENTIQUE !

  5. Le seul secret d’etat est toi la putte de Morgane

    Tu as tord de jouer avec les grands parceque tout le monde a compris que tu n’es pas une Algerienne qui vit en Irlande…
    Je ferais Mon possible pourque tout le monde decouvre ce qui se ce passe derriere ce putain de Torchon d’Investigation.

    Dis moi petite Souris 😋 ou plutot petite soeur la Putte….
    C’est quoi ton probleme envers les Arabes ????
    Envers l’Algerie????

    Tes Victimes a commencer par les Sous Homme a l’image de Baloul ou que sais-je???
    Sont tes chiens petite Putte, mais me ramener a tes Rang, alors tu as devant toi un Vrai Homme fier d’etre Algerien, Arabe et Musulman

  6. Je te souhaite a lovely 😍💖 evening Angel of Sionistes.

    Never forget who Am’I!!!!!!
    I am your nightmare where ever you go and what ever you do baby.
    My name is Kheireddine MOSTEFAOUI who lives in London.

    Speak to you soon Bitch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

A la suite de plusieurs révélations d’Algérie Part, le lieutenant-colonel Tarek Amirat dégradé et radié du renseignement extérieur

Impliqué jusqu'au cou dans de nombreux scandales d'abus de pouvoir et de malversations financières ou de corruption comme il...

Le témoignage émouvant d’un jeune algérien au procès des attentats terroristes du 13-Novembre 2015 à Paris

"Moi, je viens d'Algérie. Vous, vous êtes nés en Europe et vous aviez toutes les chances... Au lieu de...

Lorsque l’Algérie était plus riche que la Pologne, Turquie ou Malaisie avant de se faire distancer

Peu d'Algériens le savent : l'Algérie était naguère un pays plus riche que de nombreux actuels pays émergents qui...

Dans un contexte politique et sécuritaire houleux, l’Armée algérienne augmente son budget pour l’année 2022

Dans un contexte politique et sécuritaire régional très houleux, l'Armée algérienne augmente et renforce son budget pour l'année 2022,...

En 2022, Tebboune va faire exploser le budget du Palais Présidentiel d’El-Mouradia et s’offre l’équivalent de 110 millions de dollars

C'est un véritable record. Pour 2022, Abdelmadjid Tebboune a décidé d'accorder au Palais Présidentiel d'El-Mouradia, à savoir la Présidence...

Enquête. La dépendance de l’Algérie vis-à-vis des contrats à long terme l’empêche de profiter de l’embellie des prix du gaz naturel

Faible niveau des inventaires, explosion des prix, détournements de cargos de gaz naturel liquéfié (GNL)… Le marché du gaz...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you