Confidentiel. Des hommes d’affaires, banquiers ou anciens ministres :...
Array

Confidentiel. Des hommes d’affaires, banquiers ou anciens ministres : près de 600 personnes soumises à une interdiction de quitter le territoire national

-

C’est une décision inédite ! Près de 600 personnalités ont été soumises à une interdiction de quitter le territoire national en Algérie (ISTN). C’est la liste qui se trouve en ce moment entre les mains des agents des inspecteurs et agents de la police algérienne des frontières, a-t-on appris auprès de plusieurs sources sûres. 

Cette liste englobe de nombreux hommes d’affaires dont plusieurs membres du Forum des Chefs d’Entreprises (FCE), le patronat dirigé depuis 2014 par Ali Haddad, l’homme d’affaires incarcéré en ce moment à la prison d’El-Harrach. Cette liste comprend aussi plusieurs personnalités politiques dont des anciens ministres, certifient nos sources.

Des banquiers, des directeurs de certaines administrations publiques et même certains patrons de presse ont été soumises à l’interdiction de quitter le territoire nationale. Cette mesure radicale demeure jusqu’à maintenant très floue et les autorités judiciaires n’ont pas dévoilé les véritables motivations ayant conduit à la généralisation de l’ISTN. Officieusement, toutes ces personnes sont concernées par des enquêtes préliminaires sur des faits de corruption. Algérie Part poursuit ses investigations et reviendra prochainement sur ce sujet avec de nouvelles révélations.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

COVID-19. Hospitalisations et nouvelles contaminations : les wilayas les plus touchées en Algérie

Depuis la fin du mois d'avril dernier, l'épidémie de la COVID-19 repart vers la hausse dans de nombreuses régions...

Une Anomalie algérienne : les salariés paient plus d’impôts que les entreprises, les importateurs ou les commerçants

C'est une anomalie 100 % made in Algérie. En effet, l'Algérie est l'un des rares pays au monde où...

Crise financière : l’Etat algérien prépare la fin progressive des subventions sociales à partir du deuxième semestre de 2021

Les prix soutenus du pain, de l'huile, du sucre, des carburants ou de l'électricité, c'est bientôt un souvenir en...

Révélations. L’affaire Petroceltic : comment le PDG de Sonatrach va causer à l’Algérie des pertes de plusieurs centaines millions de dollars

C'est un autre affaire qui va causer un énorme préjudice financier à l'Algérie au moment où elle traverse l'une...

La pandémie de la COVID-19 et la dévaluation du dinar provoquent de nouvelles dépenses de 2,6 milliards de dollars en Algérie

En 2021, l'Etat algérien sera obligé d'augmenter encore son budget de fonctionnement d'au moins 2,6 milliards de dollars en...

En 2021, les hydrocarbures ne rapporteront même pas l’équivalent de 15 milliards de dollars de recettes fiscales aux caisses de l’Etat algérien

L'année 2021 sera, comme l'année 2020, une année de disette financière pour l'Algérie. Et pour cause, les recettes fiscales...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you