A la une Confidentiel. Air Algérie en grave crise financière et la...

Confidentiel. Air Algérie en grave crise financière et la direction veut réduire jusqu’à 50 % des salaires de ses pilotes

-

La crise financière d’Air Algérie s’aggrave et prend une dimension dramatique. Le trafic aérien national est entièrement paralysé et les liaisons internationales n’ont pas encore repris. Les frontières algériennes sont toujours fermées et aucun calendrier n’a été dégagé pour préparer leur réouverture. Cette situation n’est plus tenable pour la compagnie aérienne publique qui ne peut plus continuer à payer la totalité des salaires de ses employés dont le nombre atteint les 10 mille personnes. 

Face à ce contexte de crise inédite, la direction générale d’Air Algérie a prévenu ses employés le 17 novembre dernier qu’un plan de réduction massive des salaires devra être mis en place à partir de la fin de ce mois de novembre. Une réunion a été organisée entre les hauts responsables de la direction générale d’Air Algérie et les représentants des divers syndicats de la compagnie.

Les futures rémunérations des travailleurs d’Air Algérie seront touchées par des réductions qui vont aller de 10 % pour celles ou ceux payées à 35 mille Da par mois jusqu’à 31 % pour celles et ceux payés à 190 mille Da par mois, voire des réductions de plus de 40 % pour ls plus gros salaires qui dépassent les 400 mille Da par mois.

En résumée, il s’agit d’une démarche qui vise une réduction sur le salaire brut calculé par palier, le premier palier étant à 10% de réduction et le dernier à 50%. Mais la direction générale d’Air Algérie a fait également une autre proposition de réduction des salaires qui porte sur une réduction de 50% sur les primes composant les salaires des employés de la compagnie.

Cette deuxième démarche va porter un énorme préjudice aux pilotes de la compagnie car 70% de leurs salaires sont des primes. Selon diverses sources contactées par Algérie Part, les deux propositions de la direction générale d’Air Algérie ont été rejetées catégoriquement par les membres de plusieurs syndicats notamment ceux des pilotes de ligne. Il faut savoir qu’Air Algérie compte près 700 pilotes. Pour l’heure, la situation est toujours bloquée et la direction générale d’Air Algérie est tentée de faire un passage en force pour imposer ses réductions car les caisses de la compagnie se vident de plus en plus faute d’un plan de sauvetage et d’un retour progressif ou partiel à l’activité.

3 COMMENTS

  1. Ça ferait quand même beaucoup de monde derrière les barreaux si la pseudo justice faisait son travail concernant «  air couscous « .
    Monsieur Nekkaz a déjà beaucoup dit au sujet de cette pseudo compagnie.

  2. Il suffirait de faire appel au liquidateur M. Ouyahia pour s’en occuper illico presto et au dinar symbolique! Les repreneurs potentiels avec une solide expérience seraient ses colocataires.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Le déclin des hydrocarbures illustré par la chute de l’activité de l’exploration et forage pétrolier en Algérie

L'activité de l'exploration de nouveaux gisements et du forage pétrolier pour améliorer le rendement des champs en activité est...

6,5 millions de travailleurs algériens ne peuvent pas se nourrir correctement et payer un loyer à chaque fin de mois

Récemment le président de la République,  Abdelmadjid Tebboune, a fait savoir que l'exonération des salaires inférieurs à 30.000 de...

Ghaleb Bencheikh est-il Crédible Pour Parler Au Nom de l’Islam?

Victor Ghaleb Bencheikh est un Franco-Saoudien qui s’annonce Islamologue réformiste et se dit attaché à la séparation du religieux...

Le dinar algérien recule face au dollar au moment où les prix des matières premières agricoles flambent

Le dinar algérien a reculé dangereusement face au dollar américain depuis le début de cette  semaine marquant une nouvelle...

Tribune. Le Hirak ne peut pas être un parti !

Dans le sens où on comprend qu’un parti est une organisation d’un courant politique et parfois idéologique plus ou...

Tribune. « La dernière sortie de notre Président suggère que les portes du dialogue sont définitivement closes en Algérie »

Est-il encore utile d’acculer le régime Algérien d’une quelconque forme que ce soit ? Et bien je ne le...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you