A la une Colère à Sonatrach après la baisse drastique du montant...

Colère à Sonatrach après la baisse drastique du montant de la prime annuelle versée aux travailleurs

-

Les travailleurs de Sonatrach sont encore en colère. La direction générale de la compagnie nationale des hydrocarbures a fini par verser la fameuse prime d’intéressement, une prime annuelle attribuée aux travailleurs de Sonatrach en guise d’encouragement en fonction des résultats financiers réalisés l’année précédente par le groupe. Mais les montants versés cette année ont subi une baisse drastique pénalisant ainsi de nombreux agents de Sonatrach qui ne pourront pas améliorer leurs revenus avec cette prime sur laquelle ils comptaient désespérément pour faire face à la cherté de la vie et les difficultés financières du quotidien. La frustration et la déception sont sans précédent à Sonatrach. 

Selon nos investigations, les agents de Sonatrach ont touché cette année une prime d’intéressement dont le montant n’a pas dépassé les 100 mille Da alors que l’année dernière, à savoir 2020, cette même prime était de l’ordre de 143 mille Da. En 2019, la prime d’intéressement versée aux agents de Sonatrach a été fixée à hauteur de 160 mille Da. Les employés de Sonatrach assistent ainsi à l’effondrement de leurs primes annuelles alors que leur PDG, Toufik Hakkar, n’a pas cessé de se targuer dans ses déclarations faites à la presse nationale que les résultants financiers de Sonatrach en 2021 sont prometteurs et positifs. Des mensonges éhontés puisque les travailleurs du groupe constatent que ce bilan financier est de plus en plus catastrophique et les baisses drastiques des montants des primes d’intéressement en sont une parfaite illustration.

Concernant les cadres supérieurs de Sonatrach, leur prime d’intéressement n’a pas dépassé cette année les 108 mille DA alors qu’elle était de… 180 mille Da en 2019 et de 160 mille Da en 2020. Les cadres supérieurs ont été ainsi directement touchés par les mauvais résultats financiers de Sonatrach.

Selon nos informations, tout le personnel de Sonatrach a reçu sa prime annuelle à l’exception des travailleurs de SOTRAZ, la Société de Transport d’Arzew, filiale du holding Sonatrach, qui est déficitaire et subit une véritable asphyxie financière ayant empêché le versement des primes annuelles à ses 1900 travailleurs.

Signalons enfin que rien n’a filtré sur les primes d’objectifs, à savoir un supplément de salaire versé en contrepartie de la réalisation d’objectifs professionnels, dont bénéficient les cadres dirigeants de la direction générale Sonatrach. Cette prime est généralement fixée à partir de 500 mille Da pour les cadres dirigeants de la direction générale de Sonatrach. Puisque le bilan financier du groupe est négatif et les indicateurs sont au rouge, cette prime devrait être supprimée, ou du moins substantiellement diminuée, pour les cadres de la direction générale. Mais le PDG Toufik Hakkar est réputé pour son élan généreux envers les membres de son clan à la direction générale de la compagnie. Il préfère rétribuer généreusement ses fidèles lieutenants au lieu d’améliorer le confort des « troupes » de la compagnie qui ont le plus grand mérite dans la préservation de l’outil de production face aux conséquences désastreuses de la pandémie de la COVID-19 sur le secteur des hydrocarbures.

 

3 COMMENTS

  1. Les primes ont été destinées aux nouveaux élus , l’ouvrier doit payer et fermé sa gueule , le pouvoir a toujours géré l’argent du peuple comme il veut pour lui cet argent lui appartient même si le peuple le gagne a la sueur de son front , le pouvoir a toujours considéré le peuple comme un mineur, applaudissez avec ‘es deux mains et puis avec les deux pieds ,tant qu’ils y a des moutons heureux comme çà ,le pouvoir restera aussi longtemps que vous le désirez ou bien sortir le vendredi après la salât videz vos colères dans les rues et puis le soir vous rentrez au bercail , vous donnez au pouvoir 1 semaine de repos en échange il vous une après midi pour crier et ça marche Mme la marquise continuez comme ça vous allez loin.

  2. Total a rogné sur toutes les primes et les avancements de carrière… Zemmar a oublié le contexte économique mondial depuis 2 ans…

  3. Ils ont fait le coup a la Sonelgaz l’année dernière et cela s’est passé comme lettre à la poste avec la bénédiction du syndicat d’entreprise.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

COVID-19. Pas moins de 5500 patients gravement atteints en une journée : Alger et ses environs battent le record des hospitalisations

Les chiffres de la 3e vague de l'épidémie de la COVID-19 font froid dans le dos. Les hospitalisations ont...

Confidentiel. Les véritables raisons du limogeage du général-major Noureddine Gouasmia

Nouveau coup de théâtre au sein du sérail algérien.  Noureddine Gouasmia qui dirigeait   le commandement de la Gendarmerie Nationale...

COVID-19. Depuis le 23 juillet dernier, l’Algérie a dépassé le nombre d’hospitalisations record de novembre 2020

Depuis le 23 juillet dernier, l'Algérie a enregistré un alarmant pic des hospitalisations liées aux formes les plus graves...

Exclusif. Les images qui prouvent l’implication d’un haut responsable du renseignement algérien dans le financement occulte du 5e mandat de Bouteflika

Algérie Part a obtenu au cours de ses investigations une vidéo authentique exclusive qui démontre clairement l'implication d'un haut...

Algérie – Ces Militaires Devenus Propagandistes et leurs Relais Devenus Journalistes Complotistes !

Depuis que nous avons révélé au grand jour l’incompétence notoire et les graves dérives du Lieutenant-Colonel Tarik à la...

Révélations. 2e Partie : comment les officiers du général-major Mahfoud ont voulu récupérer le dossier médical de Tebboune pour lui faire du chantage

Algérie Part a entamé, le lundi 26 juillet 2021, la publication d’une enquête d’envergure dans laquelle il est fait...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you