A la une Arrestations à la pelle et répression tout azimut :...

Arrestations à la pelle et répression tout azimut : nouvelles dérives sécuritaires à Alger

-

On se croirait en guerre ! Jamais Alger n’a connu un dispositif policier aussi effroyable et impressionnant. Toute la capitale algérienne était habillée en « bleue », la couleur des tenues et des gros engins de la police algérienne qui a mobilisé toutes ses unités anti-émeutes pour occuper les artères les plus stratégiques et les plus populaires. Rue Didouche Mourad, Place des Martyrs, Place de la Grande Poste, Place Maurice Audin, etc., tous ces endroits emblématiques d’Alger ont été envahis par les camions anti-émeutes et les canons à eau conduits par des policiers sur le qui-vive. 

Ce mardi 4 mai, l’ambiance était très tendue dés les premières heures de la matinée. Les instructions ont été fermes : chaque policier a pour ordre d’interpeller le premier manifestant qui se pointe dans la rue pour scander des slogans favorables au Hirak. Et ses instructions ont été soigneusement appliquées. Les dizaines d’étudiants qui ont tenté de se regrouper au niveau de la Grande Poste pour lancer leur marche hebdomadaire en faveur des revendications démocratiques du Hirak ont été dispersés violemment et « ramassés » tous par des dizaines de policiers en tenue qui ont usé d’une violence excessive pour embarquer « tout ce qui bouge ».

Plusieurs dizaines d’arrestations ont été ainsi perpétrées et la marche des étudiants du Hirak a été violemment suspendue et stoppée par les forces de sécurité. Plusieurs personnes interpellées ont été relâchées vers la fin de la journée à quelques minutes de la rupture du jeûne. Mais les leaders des collectifs estudiantins à l’origine de cette action de protestation ont été encore retenus dans plusieurs commissariats. Il s’agit de figures populaires et très engagées politiquement dans la structuration des marches du Hirak. Parmi ces figures, on peut citer les militants Zaki Hannache, Oussama Mzaad, Lilia Tarakli, Abdenour Ait Said, Lyes Kebouche ou Mahdi Batrouni.

La liste est encore longue et tous ces activistes sont encore en détention au niveau de plusieurs commissariats répartis à travers la capitale Alger. Leur sort demeure incertain et beaucoup d’entre eux risquent d’être placés en garde-à-vue dans l’optique d’une éventuelle présentation devant les tribunaux.

Il est à noter que de nombreuses femmes ont été recensées parmi les manifestants brusquement arrêtés à l’image de Nassima Bouagar qui a été embarquée par les policiers en compagnie de sa petite fille Oumaima. Nous pouvons également citer les noms de plusieurs étudiantes qui ont été molestées et embarquées manu militari sans aucun ménagement par des policiers ivres de leur pouvoir de répression.

Ce mardi 4 mai, à Alger, le régime algérien a encore une fois montré ses muscles pour violenter  des manifestants pacifiques dont la seule intention était de manifester tranquillement afin de réclamer le respect de leurs libertés publiques et la préservation de leur dignité dans un pays qui est devenu depuis l’instrumentalisaiton politique et arbitraire de la pandémie de la COVID-19 par le pouvoir en place une immense prison à ciel ouvert…

 

8 COMMENTS

  1. Ont-ils l’ambition d’arrêter tout le monde ?
    Il va leur falloir repousser les murs des prisons !
    Il faut mobiliser Air Algérie pour aller chercher de
    la main-d’oeuvre en Inde !
    C’est la bonne affaire pour relancer l’économie !
    Des idées de génies !

  2. Ils ne se rendent pas compte mais ils renfoncent les rangs de la révolution qui va s’intensifier d’une manière exponentielle les jours et semaines à venir. Les hirakistes rodés dans la prise de parole publique vont être en tête des manifestations sociales et vont faire converger le Peuple vers un soulèvement pacifique qui va emporter le régime! Le régime n’a jamais été aussi isolé et abandonné par ses soutiens étrangers comme la France (revirement de l’AFP qui rapporte quotidiennement les exactions du régime sur le peuple pacifique)… il a juste en face de lui le Peuple qui est déterminé et qui sait que le régime est faible et agonisant !

  3. Visiblement la peur a changé de camp, le pouvoir mobilise tous ces bras armés pour essayer de cacher sa peur vis à vis de ces millions d’algériens qui arpentent la rue tous les mardi et vendredi.

  4. Faut-il se preparer a une Guerre comme le pretend notre Cher Ami Mazmour ou Faut-il tout simplement comprendre ce qui se pasee dans le monde geostrategique et enfin traduire l’Intelligence Geopolitique en une seule Pensee  » Tous contre l’Algerie »

    Il y a 1 choix entre les Makaks et les Harkis du MAK…
    Cette violence est d’origine des forces Exterieures etrangeres et notamment Francaise dont les complices sont connus…
    Et surtout de l’interieur dont les condannes a Mort veulent se soustraire de leur mal aquis.
    Il est vrai et a souligner que notre pays est derige par une partie de la Hissaba mais cela ne doit pas occulter notre jeunesse naive mais intelligente et surtout des hommes et des femmes a corps perdu travaillent honnetement pour le bien de notre pays.

    Que reste-il aux autres Harkis qui applaudissent chaque article pendu par AP « Apres-Midi » de distraction et de « Je vis bien en France »

    Ca plait A.
    Toutoune dit la Peluche.
    El Locco mon chouchou dit le Tablier Rose tache de plein de chocolat Rose de bonbon.
    AP des Apres-Midi.
    La Fleur morte dite l’Abbeille Tueuse.

    Conclusion…
    Come DAB….ce journal est d’une mediocrite tellement flagrante qu’il n’est nul a chier….
    Pauvre de vous…
    Debout l’Algerie…
    Kheireddine

  5. Sacré Imam dahdouh, tes shoot aux Temesta font de toi un very little Big philosophe en conneries, quand tu dis, notre pays est derige par une partie de la Hissaba mais cela ne doit pas occulter notre jeunesse naive mais intelligente . ??????? Je te pardonne volontiers tes fautes d’orthographe, mais j’avoue tu racontes tellement de conneries , même l’imam JC Van Damme ne t’arrive pas à la cheville .

  6. Quand nos ressources pétrole/gaz (les seules ressources pécuniaires qui permettent à notre pays de ne pas s’écrouler) seront taries et insuffisantes et que nous aurons des difficultés pour acheter notre nourriture et le reste (45 millions de bouches à nourrir)… alors ce sera malheureusement l’heure de vérité. Et les grands discours patriotiques ne serviront plus à rien.

    A croire que la population en général ne se doute pas ce qui est en train de se passer. En vérité, elle ne sait même pas qu’elle ne sait pas.

    Depuis des dizaines d’années , notre pays n’a pas seulement été détruit par une bande d’incapables et de corrompus mais par ceux qui les ont regardés sans rien faire, tout en se disculpant eux-mêmes en invoquant la « main étrangère », en se réclamant d’un patriotisme de façade et en criant haut et fort à la trahison dès que l’on se permetteit une remarque!

    Ce mardi 4 mai 2021, Alger a été bouclé comme aux beaux temps de mes 18 ans et pour les mêmes revendications: liberté, dignité, justice et en plus la possibilité de travailler. En 1960, c’étaient les forces coloniales françaises qui bouclaient. Aujourd’hui c’est la police algérienne…

    Jeunesse intelligente esr-il affirmé quelque part? Peut-être. Mais surtout une jeunesse qui se cherche un avenir, qui a soif d’espoir et qui voudrait avoir confiance dans notre nation.

  7. [email protected] ma petite peluche
    Tu sais que je t’aime toi les autres idiots..
    Tu le sais biensure….
    J’ai besoin d’un service…
    Peux tu leur dire que tape mon text sur clavier Anglais alors oui…mon orthographe semble etre fausse..
    Mais dis leur de fermer leur geuele car quand je rentre en France et utiliser le clavier des Harkas alors oui je les remettrai sur le droit chemin.

    N’oublies ma petite peluche…
    Je t’ai toujours fait confiance toi et le Tablier Rose plein de bonbons Rose avec sa soeur la feuille morte….
    La conjugaison est simple quand on a ete a l’Ecole mais l’intelligence est d’ordre de discipline et de travail a harne tous les jours….
    Je compte sur toi mon bebe

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières news

Crise financière : l’Etat algérien prépare la fin progressive des subventions sociales à partir du deuxième semestre de 2021

Les prix soutenus du pain, de l'huile, du sucre, des carburants ou de l'électricité, c'est bientôt un souvenir en...

Révélations. L’affaire Petroceltic : comment le PDG de Sonatrach va causer à l’Algérie des pertes de plusieurs centaines millions de dollars

C'est un autre affaire qui va causer un énorme préjudice financier à l'Algérie au moment où elle traverse l'une...

La pandémie de la COVID-19 et la dévaluation du dinar provoquent de nouvelles dépenses de 2,6 milliards de dollars en Algérie

En 2021, l'Etat algérien sera obligé d'augmenter encore son budget de fonctionnement d'au moins 2,6 milliards de dollars en...

En 2021, les hydrocarbures ne rapporteront même pas l’équivalent de 15 milliards de dollars de recettes fiscales aux caisses de l’Etat algérien

L'année 2021 sera, comme l'année 2020, une année de disette financière pour l'Algérie. Et pour cause, les recettes fiscales...

En 2020, face à la crise, l’Etat algérien a sacrifié l’Education, la production nationale et l’Agriculture

En 2020, face à la crise financière qui s'est aggravée en Algérie à cause des effets désastreux de la...

Urgent. L’ONU se dit « de plus en plus préoccupée » par la situation en Algérie et dénonce les violences du pouvoir algérien

L’ONU est « de plus en plus préoccupée » par la situation en Algérie où plusieurs droits fondamentaux, comme...

Les plus lus

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you