Après avoir pris le chèque de 100 millions de dollars chez Tebboune, Mahmoud Abbas s’est rendu chez… Benny Gantz

14
2297

Le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a rencontré, mardi, le ministre de la Défense israélien pour discuter « de sécurité et d’économie », ont rapporté plusieurs titres de la presse israélienne. L’entrevue s’est tenue dans la résidence de Benny Gantz dans le centre d’Israël. Le haut responsable israélien a confirmé officiellement avoir rencontré le leader de l’autorité palestinienne.

« J’ai rencontré ce soir (mardi) le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas. Nous avons discuté de la mise en œuvre de mesures économiques et civiles, et de l’importance de renforcer notre coordination sécuritaire (…) », a écrit sur Twitter Benny Gantz, peu après l’annonce par son ministère d’une rencontre avec Mahmoud Abbas.
Coté palestinien, le ministre des Affaires civiles, Hussein al-Sheikh, un proche de Mahmoud Abbas, a indiqué sur Twitter que cette rencontre avait porté sur des enjeux « sécuritaires, économiques et humanitaires », sur les « tensions » liées aux activités des colons israéliens en Cisjordanie occupée et sur « l’importance de créer un horizon politique » pour en arriver à une « solution » du conflit israélo-palestinien.

En Algérie, le rencontre de Mahmoud Abbas avec Benny Gantz a suscité un tollé sur les réseaux sociaux. Et pour cause, Mahmoud Abbas avait été accueilli comme un héros le 4 décembre dernier à l’occasion d’une visite d’Etat qualifiée « d’historique » par les officiels algériens. Et lors de cette visite, Abdelmadjid Tebboune avait offert à Mahmoud Abbas un chèque portant sur une contribution financière de l’ordre de cent (100) millions de dollars à l’Etat de Palestine, en sus de l’attribution de 300 bourses au profit des étudiants palestiniens.

Dans le sillage de cette même visite, Abdelmadjid Tebboune avait annoncé que l’Algérie oeuvre pour l’organisation d’une conférence inclusive regroupant toutes les factions palestiniennes, à Alger et Mahmoud Abbas avait salué ses efforts et ses démarches.

Cependant, il semble que Mahmoud Abbas ne partage pas du tout les orientations officielles du régime algérien qui se présente comme l’un des derniers bastions de l’anti-sionisme dans le Monde Arabe. Contrairement aux dirigeants algériens qui cultivent et diffusent dans leurs discours officiels un militantisme anti-Israélien systématique, Mahmoud Abbas se montre beaucoup plus conciliant avec les israéliens et favorable à leurs intérêts.
3 semaines après avoir encaissé son chèque de 100 millions de dollars qui lui a été généreusement offert par l’Algérie de Tebboune, Mahmoud Abbas est parti rendre visite à Benny Gantz, l’homme qui est présenté par Alger comme son ennemi le plus dangereux en raison de l’alliance militaire conclue entre cet ancien chef d’État-Major de l’armée israélienne de 2011 à 2015 et le Maroc le 24 novembre dernier à Rabat.

L’Algérie a financé ainsi un leader palestinien qui est prêt à tout pour discuter et négocier avec les officiels israéliens. Et pour gagner les faveurs des israéliens, Mahmoud Abbas est allé jusqu’à la résidence de Benny Gantz située à Rosh Haayin, dans le centre d’Israël. A Alger, pour faire les yeux doux à Tebboune et ses compagnons, et dans l’espoir de repartir avec un gros chèque onéreux, Mahmoud Abbas n’avait pas cessé de chanter les louanges de la résistance anti-Israélienne. « Si les autorités d’occupation poursuivent leurs tyrannie et leurs exactions contre notre peuple et notre terre, nous recourrons à nos propres options », avait-t-il averti à Alger.

Une fois le chèque encaissé et de retour en Palestine, Mahmoud Abbas a rapidement oublié son avertissement. Il s’est rendu comme un toutou chez son maître Benny Gantz. Mahmoud Abbas a roulé Tebboune et les dirigeants algériens dans la farine.

Et les 100 millions de dollars dont il avait pris possession ne serviront jamais à financer une quelconque action de résistance. Ils enrichiront Mahmoud Abbas et son entourage. Et Israël s’en frotte d’ores et déjà les mains. Quant à l’Algérie, elle sort de cette histoire avec un camouflet humiliant : elle a déroulé le tapis rouge à un dirigeant corrompu, malhonnête qui a profité de l’animosité ambiante entre l’Algérie et le Maroc, soutenu ardemment par Israël, pour surfer sur les sentiments « révolutionnaires » des dirigeants algériens dans le seul but de rafler 100 millions de dollars et partir ensuite savourer un délicieux café… chez Benny Gantz.

 

14 COMMENTS

  1. Ahhh… les dignes héritiers de Boukherrouba après avoir acheté un semblant d’amitiés avec les palestiniens et tunisiens à coups de plusieurs millions de dollars, ils ont bombardés les experts de la banque mondiale en démontrant la supercherie de ces derniers à la solde des marocains, il faut dire que leur économie est tellement florissante qu’il n’y avait pas besoin de preuve à l’appui.
    Vive les ignares grabataires et vive les généraux.

  2. Tout le monde savait que les dirigeants palestiniens sont les plus corrumpus ,ils sont là a la tête pour faire durer soit disant une guerre contre les sionistes ,mais ils tiennent cette place pour arnaquer les dirigeants arabes comme les arrivistes vantard tebbou-nia qui sont habitués à jeter l’argent algérien par les fenêtres c’est pour cela que l’émirat et l’Arabie Saoudite les ont jeté et surtout que l’émir de Dubaï les a traité de magouilleurs et leurs a dit que si un jour je dois donner de l’argent aux palestiniens je le donnerai au peuple de main en main mais pas aux dirigeants en rajoutant vous n’avez qu’à faire un tour au Qatar pour voir ce que possèdent les dirigeants palestiniens et que cette guerre leurs sert de commerce pour remplir leurs poches, mais voila un âne perroquet placé par les généraux est venue se gonfler comme un ballon de baudruche , sauvez vous je vais vous montrer comment je suis malin plus que les autres ,il a finit par s’asseoir sur un bras jusqu’à l’os. Si le peuple ne bouge pas et bien je vous dis que l’Algérie elle partira en catastrophe.

  3. Faut surtout pas se priver !
    Nous avons un expert en tout, le « Zaka, Y’a qu’à, Faux C., Intermittent du spectacle à ses heures perdues » auprès de la Junte qui pourra tout nous expliquer. On l’attend avec ses « stats-copier-coller », capable de comparer l’inflation chez les moustiques et les éléphants !
    Pour lui, Boudiaf (AI) Homme intègre anti-corruption éliminé par qui vous savez pour le remplacer par un Expert
    ès-corruption, gardé pendant 20 ans, voire plus…, sans sa maladie ! N’est qu’une vue de l’esprit puisque à postériori, tout le monde, après sa mort, se défausse sur lui, alors que de son vivant, personne n’a osé toucher un de ses cheveux !
    De même que la junte ordonnatrice de la justice du téléphone n’a jamais jugé utile de pondre une seule loi anti-corruption depuis 1962 jusqu’à 2019, avènement du Hirak ! Et pourtant, les moukhabarates ne manquent pas en Algérie! A comparer depuis l’arrivée de tebboune le nombre de lois pondues anti-peuple, anti-Hirak, même anti-mouches qui volent pour réduire au silence tout ce qui bougent ! N’est ce pas là, la preuve du « Tout-corruption » ?
    En résumé, si le système n’était pas « tout-corruption » on ne s’attaquerait pas comme on le fait contre le Hirak et le peuple en général. Il n’y a que les intéressés et accessoirement les cachiristes qui défendent le système becs et ongles
    et fiers de l’être ! Dommage qu’ils utilisent des pseudos pour déjecter leurs immondices ! Honte à vous tous !

  4. De quoi plus normal que le Abbas rencontre le colon responsable d’une entite’ sioniste en Palestine! L’anomalie c’est que les fils de pute raciste et colonialiste francais detruise la Libye, le Mali, le Tchad, le Niger, la Syrie avec leurs militaires et acctionnent les « chartes des nations unies » pour leurs guerres contres les peuples et ne font rien depuis 1948, bien sur avec tous les europeens et americains pour proteger et faire justice aux Palestiniens!

  5. Je reviens par la petite porte, car j’ai peur, vraiment peur, je ne dors même plus chez moi, car Monsieur Zakakhra à menacé de me dénoncer à gouv.chkoupi. alors là les amis je ne dors plus ,ecsiquise moua missiou zakakhra, ji jire que je ni fi plu.
    Ya ZAC à merde, tu peux me signaler même à tes khouroutous chengrifouha et Tebtoub, tu peux même écrire au Roi d’Espagne, et au gouvernement Basque, et aussi à l’ONU, car cela ne changera rien tu resteras toujours un chien et une grosse merde lécheuse de boules des grabataires mafieux, dont tu es un sbire patenté.
    Je me ferai un plaisir d’avoir un procès avec toi et voir ta fatcha de traitre sans nif. Allez chiche, comme le l’ai dis je serai à Paris le 15 janvier.
    A ta place je me ferai tout petit car le racisme eh oui même contre les Marocains est puni par les lois Européennes, pour ton antisémitisme n’en parlons pas.
    Allez un bonjour à tous les frères patriotes qui ne pataugent pas dans la Mare aux canards de cette junte mafieuse. Quant à toi ZAC à merde, va au diable toi et tous tes semblables. Car vous êtes là lie du genre humain.

  6. au nom de quel pouvoir et en vertu de quel mandat un président de la république s arroge le pouvoir d octroyer personnellement un important montant en devises les ressources du peuple qui devraient servir localement à améliorer les conditions de vie misérables des citoyens qu à financer ,si tant que cela est fondé, la lutte de libération d une Palestine dont les dirigeants divisés se pavanent dans des palaces luxueux ou se permettent de constituer illégalement d importantes fortunes sous la surveillance bienveillante de l occupant toléré et reconnu par des accords et des relations de coopération sécuritaires. le dindon de la farce c est les pauvres citoyens algériens confrontés à la paupérisation qui subissent les conséquences de ces largesses inacceptables.

  7. Tabboune c’est Gribouille et avec Chengriha ce sont les Brock et Schnock les Loren & Hardy de la diplomatie. Ils sont la risée de la ligue Arabe et de l’Afrique.
    Même l’OLP reconnait l’Etat d’Israël et l’Autorité palestinienne a toujours coopéré sécuritairement avec Israël même au plus fort des bombardements de Gaza par Israël. Cela tout le monde le sait. Même le Hamas negocie avec Israël directement en coulisse. Y a que le pouvoir algérien grabataire qui prend l’opinion algérienne pour plus bête que lui.
    Pour rappel dès la signature de la normalisation entre Rabat et Israël…le chef du Hamas en personne est venu à Rabat, reçu au plus haut niveau et en zappant Alger. Par ailleurs, la diplomatie du Palais Royal est active et toujours en coulisse. Gageons que la rencontre Benny Gantz et Mahmou Abbas est le resultat de ces contacts. La paix on l’a fait avec son ennemi et en parlant avec. Il y a un temps pour la guerre et un temps pour le bon sens.
    Les tunisiens feront pareil après encaissé les 300 millions de dollars de garantie de prêts.

  8. Low Ji et Axis7 les Ouled El-Khab l’un est franco-sioniste raciste et colonialiste de merde a l’autre un esclave appartenant a un Grand Homosexuel mais neanmoins maitres des esclaves du Maroc et leurs guide spirituel vers l’enfer,

    Vous ete tous les deux des parasites mortels pour les Palestiniens et l’humanite’ in general!

  9. Tous les arabes sont malades !
    Les roitelets, avec l’argent facile, ont la nostalgie de l’époque de la Djahilia !
    Les dictateurs veulent se faire plus royalistes que les rois !

    Concrètement :
    les premiers se marient avec leurs cousins sémites (chasser le
    naturel, il revient au galop !) ;
    et les seconds se font éconduire par les premiers comme de rustres roturiers !

    Conclusion :
    Les arabes et les « pseudo-arabes » doivent se méfier beaucoup plus de
    leurs nombrils que d’évoquer souvent, à tort, la main de l’étranger !